23 août 1697. L‘année du traité de Ryswick.

publié le 23 August 2021 à 00h01 par José LONCKE

 Jean de Dompierre est écuyer, seigneur du Mont du Croq. La ferme du mont du Croq  se trouve dans la commune de Selens, canton de Coucy-le-Château, dans l'actuel département de l'Aisne. 

 23 août 1697. L‘année du traité de Ryswick.


Il faisait parti du consistoire de Coucy (comme son père Baruc de Dompierre avant lui). A ce titre il s‘est entremis pour empêcher la fermeture du temple de Coucy-la-ville.
Il est capitaine au régiment de Piémont. Le pouvoir royal a engagé une longue guerre d‘usure contre sa noblesse protestante. Avec plus ou moins de rigueur, il en refuse les services.
Malgré un long étranglement, il est encore des hobereaux de provinces à s‘être entêtés dans la croyance de leurs ancêtres. Parfois usant de leurs privilèges seigneriaux, ils ont maintenus jusqu‘au bout, l‘exercice du culte sur leurs fiefs.
Il en est ainsi, du seigneur du Mont du Croq.

 Il dut être déchiré, comme beaucoup d‘autres, entre une fidélité monarchique et une fidélité religieuse : conflit de loyautés que Corneille aurait dû songer à mettre en alexandrins.

Dans un premier temps il abjure. Puis il se reprend, et dans un second temps, il se retire du royaume (23 août 1697).

La date de son départ est sans aucun doute significative : 1697, l‘année du traité de Ryswick. Certains huguenots avaient jusqu‘alors  conservé l‘espoir de voir le roi de France changer d‘attitude envers eux. Ils avaient espéré qu‘il ne s‘agissait que d‘une difficile épreuve, qu‘un jour enfin le roi serait éclairé…
Cet espoir fondé sur les manœuvres politiques et diplomatiques de Guillaume III s‘écroula presque complètement lors des négociations pour la paix à Ryswick. Tous les efforts dépensés par les huguenots pour y faire défendre leur cause n‘aboutirent à rien. Leurs représentants essuyèrent un refus définitif à une dernière demande de retour.
Aussi la paix conclue en 1697 provoqua-t-elle un véritable choc psychologique, chez les réfugiés qui vont s‘installer dans leur nouvelle patrie et chez les derniers hésitants qui vont sauter le pas.

Il est passible des galères (comme tous les hommes qui avaient voulu sortir de France),  et de la confiscation de ses biens. Mais au delà des risques encourus et des pertes matérielles combien ce fut déchirant pour lui de laisser ceux auxquels il tenait par le sang, par l‘affection!


La ferme du Mont du Croq sera attribuée à la dame de Dompierre, son épouse, séparée de lui quant aux biens elle s‘appelait Magdeleine de Schuitmain). Lui, va mettre son épée au service du pays qui l‘a accueilli (en Hollande ou dans le Brandebourg, les protestants forment des régiments entiers).

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...