23 avril 1810. Alexandre Lombard et le jour du Repos

publié le 23 April 2021 à 00h01 par José LONCKE

23 avril 1810. Alexandre Lombard et le jour du Repos

23 avril 1810. Alexandre Lombard et le jour du Repos

Si les protestants français ont eu une influence considérable dans le mouvement pour l’abolition du travail dominical au cours des années 1880 et 1890, c’est l’un de leurs coreligionnaires suisses qui fut à l’origine de cette action d’ampleur. Alexandre Lombard (23 avril 1810- 28 mai 1887), ancien banquier et homme d’affaires, prit à cœur au début des années 1860 de réaliser ce projet et y joua un  rôle-pivot.

Ses efforts infatigables (réunions, voyages, brochures) le firent surnommer « l’apôtre du dimanche » ou encore "Lombard-Dimanche".

Il fonda une Société à Genève en 1861, inspira des fondations similaires en Suisse et en France : la Société française pour l’observation du dimanche est mise en place en 1875. Il créa en 1876 une Fédération internationale réunissant ces diverses sociétés.

L’originalité du combat protestant en faveur du repos du dimanche est assurément sa dimension internationale ; les caractères principaux du projet étant économique, social et spirituel.

voir aussi : 13 juillet 1906, Loi sur le repos dominical

Source :Kirschleger Pierre-Yves, « L'Internationale protestante d'Alexandre Lombard, dit Lombard-Dimanche », Histoire, économie & société 3/ 2009 (28e année), p. 55-69
URL : www.cairn.info/revue-histoire-economie-et-societe-2009-3-page-55.htm.
DOI : 10.3917/hes.093.0055

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...