25 février 1536. Thomas Malingre, pasteur et poète

publié le 25 February 2022 à 00h01 par José LONCKE
25 février 1536. Thomas Malingre, pasteur et poète
Thomas Malingre, pasteur décédé en 1572, appartenait à une famille distinguée. Il était fils de noble Jean Malingre, seigneur de Mornellyer, paroisse de St-Saphorin, en Normandie (il s'agit en fait de Morvillers-Saint-Saturnin dans la Somme où la famille Malingre est attestée jusqu'en 1835). Cet ancien dominicain avait vécu à Paris. Vers 1527, il prêchait à Blois : «En détestant publiquement la messe Comme contraire à Christ et à sa promesse». Il fut pasteur à Neuchâtel en 1535 puis à Yverdon du 25 février 1536 à 1543, puis à Orbe (Canton de Vaud). C’est lui qui accueillit Clément Marot lors de son arrivée à Genève. Marot lui adressa un huitain et un dizain (datés de Genève 1543). Auteur de cantiques et poèmes. Il collabore à l’édition de la Bible d’Olivetan

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...