4 octobre 1572. Jean de Coras et "L'affaire Martin Guerre"

publié le 4 October 2020 à 00h01 par José LONCKE

Jean de Coras, né le 3 décembre 1515 à Réalmont et mort le 4 octobre 1572 à Toulouse, est un grand jurisconsulte et professeur de droit à Toulouse. Humaniste, « illustre » et « clarissimus », il meurt victime de la Saint-Barthélémy toulousaine. Il reste surtout connu pour avoir instruit l'« affaire Martin Guerre » et en avoir laissé le récit.
Le récit de Jean de Coras est une justification de ce magistrat qui a été induit en erreur par ses confrères. L'arrivée du vrai Martin Guerre dans la salle d'audiences du Parlement de Toulouse, précisément au moment où le jugement erroné vient d'être rendu, en présence de nombreux magistrats de toutes les juridictions (y compris Montaigne) ridiculise Jean de Coras. Cette arrivée au bon moment ne peut avoir été organisée que par des parlementaires. À ce moment, les parlementaires avaient lieu de se quereller : des élections de députés aux États Généraux avaient été décidées par Michel de l'Hôpital. Jean de Coras, un protestant, pouvait être élu. Le vrai Martin Guerre a été retrouvé grâce, d'abord, à un ancien soldat qui a déclaré qu'il avait perdu une jambe à la bataille de Saint-Quentin en combattant du côté espagnol contre la France, puis grâce à Antoine de Paulo, dont le fils, troisième grand maître de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, avait le bras assez long pour retrouver le blessé dans un établissement pour blessés et lui assurer l'impunité pour sa trahison envers le roi de France.

Source : Jean de Coras. Arrêt mémorable du Parlement de Toulouse : contenant une histoire prodigieuse d'un supposé mari, advenue de notre temps: enrichie de cent et onze belles et doctes annotations. Lyon : Barthélémy Vincent, 1596

VOIR AUSSI : 4 octobre 1669

4 octobre 1572. Jean de Coras et "L'affaire Martin Guerre"

Page de titre d'Arrest Memorable, compte rendu du procès écrit par Jean de Coras, édition de 1565

Commentaires

Thierry Hernando

28 May 2019, à 12:46

J'ai écrit un article sur lui il y a 25 ans, dans le cadre d'un colloque historique sur les parlements de province. :) Sa vie m'avait passionné et j'ai failli écrire une thèse sur lui, puis un roman historique...

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...