Jacques 1.1-4 ; 5.7-11 : Les épreuves, un sujet de joie

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Jacques 1.1-4 ; 5.7-11 : Les épreuves, un sujet de joie

Une série de prédications sur l’Épître de Jacques

La structure de l’épître (ou est-ce en fait une prédication ?) de Jacques est notoirement difficile à cerner. Beaucoup d’interprètes se sont d’ailleurs demandé si l’auteur avait réellement une structure en tête ou s’il s’était simplement laissé aller dans le déroulement de sa pensée, sans ordonner consciencieusement son texte. Certains sont allés jusqu'à proposer qu’elle n’était qu’une collection de pensées juxtaposées les unes aux autres.

Ainsi, pour un pasteur désirant faire une série de prédications sur l’Épître de Jacques, le découpage sera nécessairement un casse-tête. Bien-sûr, il est tout à fait possible de proposer une structure linéaire ou continue (péricope par péricope, voire verset par verset), comme par exemple dans le tableau ci-dessous. Il ne fait aucun doute qu’il y a certaines péricopes bien délimitées, comme par exemple dans 2.1-13, où Jacques évoque la partialité dans l’Église. Mais ces blocs d’enseignements ne semblent pas forcément reliés les uns aux autres de manière logique. Ainsi, on passe de la question de la partialité dans l’Église à la question de la foi et des œuvres (1.14-26), ce qui découle directement sur le danger de la langue (3.1-13). La logique dans l’enchaînement des idées n’est pas facilement décelable.

Exemple d’une structure linéaire de l’Épître de Jacques(1) 

  1. Salutation (1.1)
  2. Les chrétiens et les épreuves (1.2-18)
  3. Exhortations générales (1.19-27)
  4. Les chrétiens et la partialité (2.1-13)
  5. Les chrétiens et les œuvres (2.14-26)
  6. Exhortations générales pour les enseignants (3.1-4.12)
    - L’utilisation de la langue (3.1-12)
    - La sagesse (3.13-18)
    - Les enseignants et les dissensions (4.1-10)
    - Les enseignants, la communauté et l’utilisation de la langue (4.11-12)
  7. La communauté messianique
    Le péché de la présomption (4.13-17)
    - Le péché de l’oppression (5.1-6)
    - La réponse de la communauté messianique à l’oppression (5.7-11)
  8. Exhortations finales (5.12-20)

Quoi qu’il en soit, de nombreux prédicateurs ont su prêcher de la sorte, textuellement, avec succès. Pourtant, un inconvénient important existe avec cette façon de faire. En effet, devant les nombreuses répétitions dans les thématiques abordées à travers les 5 chapitres de l’épître, plusieurs « redites » devront nécessairement être proposées dans les prédications (ce qui n’est pas forcément un mal, mais une vraie difficulté néanmoins). Par exemple, Jacques évoque les thématiques des épreuves, de l’utilisation de la langue/parole, ou de la pauvreté et de la richesse, à plusieurs endroits dans le déroulement de son argumentaire. C’est pourquoi une organisation thématique de l’Épître, décelée par Luke Timothy Johnson dans son commentaire magistral(2), me semble être une très belle piste de structuration d’une série de prédications.

En effet, Johnson, propose de lire l’Épître de Jacques en se basant sur le premier chapitre (1.1-27), qui constitue une sorte de table des matières de l’ensemble de l’épître (on peut aussi appeler cela l’épitomé). Ainsi, les différents éléments thématiques énoncés dans ce premier chapitre peuvent être mis en relation avec le corps de l’Épître (2.1-5.18) de manière assez simple puisque l’on retrouve ces mêmes thématiques à différents endroits de l’Épître (mais pas dans le même ordre que dans la table des matières) :

TABLE DES MATIÈRES 

CORPS DE LA LETTRE

CONCLUSION

1.1-27

2.1-5.185.19-20
1.2-4

5.7-11
1.5-8

5.13-18
1.9-11

2.1-7 ; 4.13-5.6
1.12-18

3.13-4.10
1.19-20

3.1-12
1.21-27

2.14-26

Une série de six prédications sur l’Épître de Jacques peut donc être proposée autour de ...

1. Cette structure linéaire reprend celle proposée dans le commentaire de Scot McKNIGHT, The Letter of James, NICNT, Grand Rapids, MI, Eerdmans, 2011.

2. Luke Timothy JOHNSON, The Letter of James: A New Translation with Introduction and Commentary, AB, New York, Doubleday, 1995, p. 14-15.

Vous aimerez aussi

Comment est née cette prédication Nourrie par une réflexion d’Étienne...
Cette prédication a été donnée en maintes occasions en raison d’un...
Comment est née cette prédication  L’année dernière fut une année...
Premières impressions face au texte Pour tout dire, je n’avais pas...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...