Près de ma rivière

Complet Au quotidien

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Si Georges Brassens était heureux auprès de son arbre, je le suis tout autant auprès de ma rivière.
Quel plaisir d’habiter à la campagne. Pour moi, tout est vie, calme et sérénité. J’aime passer du temps à m’asseoir près de l’eau et donner quelques vieux bouts de pain aux oiseaux. Et il y en a de toutes les espèces : canards, moineaux, hirondelles, grues, cygnes, merles, mouettes et autres pies… Canards
Mis à part quelques heurts sans gravité pour un morceau de victuaille, tous cohabitent en paix. Rien ne semble troubler leur entente cordiale. Chacun respecte l’espace et le mode de vie de l’autre. Je ne vois aucune fourberie ni malignité dans leur façon de faire ou d’être.
Et que dire de leurs plumages chatoyants, de teintes vives ou camouflées. Lorsqu’ils s’envolent, ils forment alors un arc-en-ciel vivant et tourbillonnant. Cette diversité magnifique serait-elle seulement le fruit du hasard ?
Différents mais solidaires, car le premier oiseau qui perçoit un danger potentiel, avertit tous les autres à la volée, sans privilégier « son » espèce.
Si parfois, l’homme se croit supérieur aux animaux, il fera toujours bien d’observer la nature et d’en tirer des leçons utiles pour son comportement.

Auteurs
Laurent BRUN

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...