Sa persévérance a fini par payer

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Sa persévérance a fini par payer
Mon amie Irina est russe, et donc « différente ».
En France depuis 5 ans, elle a passé les deux premières années à étudier notre langue et, dans le même temps, à chercher un emploi dans le domaine linguistique puisqu’elle est quadrilingue. N’en trouvant pas, elle a passé deux autres années à suivre une formation qualifiante. Nantie d’un nouveau diplôme d’études supérieures, les portes ne se sont pas pour autant ouvertes en grand ! Au terme d’une longue année, témoin de quelques 300 C.V., lettres de motivation, entretiens, échanges téléphoniques et courriels… toujours rien !
Pas toujours bien soutenue ni encouragée comme elle l’aurait voulu, elle a dû faire le dos rond et baisser le regard, laisser les critiques, et résister à tous les découragements. Mais elle a persévéré contre vents et marées, contre les moqueries et les méchancetés, dans la douleur et dans les larmes aussi. Jamais elle n’a abandonné.
Ce matin, une grande société de réputation internationale vient de lui proposer un emploi. Quel soulagement !
Comme le dit un psaume de la Bible : « Qui sème avec larmes récoltera avec cris de joie. »
J’en retiens pour ma part une belle leçon de courage, d’abnégation et de persévérance !
Irina est mon amie. J’en étais très content, j’en suis maintenant très fier.

Vous aimerez aussi

Étonnant comme une « petite chose » peut changer le cours d’une journée,...
Devant le McDo, un jeune homme est assis à même le sol, une indicible...
Si je vous dis : tonton Raymond, tata Jeannette, cousin Daniel ou encore mamie...
Je me souviendrai encore longtemps de ce si joli et gentil « Merci Monsieur !...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...