Aidants, les grands oubliés de notre société

Extrait Réflexion

On choisit de devenir bénévole, mais pas d’aider nos proches.


Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Pasteur Mamy Aidant de mon épouse

À partir de 2018, Niarintsoa a commencé à éprouver des troubles de la vision qui se sont rapidement accrus au point qu’en 2020 elle a été considérée comme malvoyante. Elle a suivi une formation pour circuler avec une canne blanche et elle a dû acquérir un matériel spécifique conséquent et onéreux : loupe, lunettes, ordinateur, téléphone adapté…
Du coup, les tâches domestiques m’incombent désormais. Sans parler de tous les rendez-vous médicaux où je dois l’accompagner.
Malgré tout, mon épouse suit un cursus de formation professionnelle basée sur la Bible pour l’accompagnement des personnes.
Autant dire que son handicap a bousculé notre vie professionnelle et de couple.

Mamy-Niarintsoa, Pasteur

Aidants de notre fille

Notre fille est née en 2002 avec un nœud aux intestins. Ceci a nécessité une intervention chirurgicale et un long suivi hospitalier. Isaline avait 14 mois quand elle a enfin pu rejoindre le nid familial. Nous lui avons alors cédé la chambre parentale que nous avons équipée d’un appareillage médical approprié. Nathalie et moi avons dû suivre une formation pour utiliser tous ces appareils et surtout lui brancher le cathéter pour l’alimenter.
C’était un bébé fragile. Au moindre accès de fièvre et quelle que soit l’heure, c’était direction l’hôpital. Chez nous, il fallait la brancher 12 heures la nuit avec tout le cérémonial de désinfection matin et soir.
Que de nuits avons-nous été réveillés en sursaut quand...

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Informations complémentaires



Pour en savoir plus sur le statut d’aidant : www.aidants.fr


Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...