Histoire des Écoles du dimanche et du jeudi. Pour penser l'éducation protestante avec les rythmes scolaires en France

Complet Article
Résumé. Cet article resitue les origines du mouvement des Écoles du dimanche et du jeudi et montre comment l’instruction religieuse et l’instruction générale s’y sont toujours entrecroisées, aussi chez les protestants français au xixe siècle jusqu’à la loi Ferry et au-delà dans ou hors de l’école. Il rappelle aussi le sens du jeudi (remplacé par le mercredi en 1972) sans cours à l’école pour encourager à réfléchir à l’usage qui pourrait encore en être fait au xxie siècle, dans l’esprit de la loi Ferry et de l’actuel code de l’éducation.

Abstract. This article locates the origins of the Sunday and Thursday School movement and shows how religious and general education have always intertwined, also among French Protestants in the 19th century, up to the Ferry Law and beyond, in or outside school. It also reminds the meaning of Thursday (replaced by Wednesday in 1972) without classes at school, to encourage reflection on how it could still be used in the 21st century, in the spirit of the Ferry Act and the current Education Code.

Abonnement à la magazine Théologie Évangélique

Je m'abonne

Les premières Sunday Schools (1870) et leurs quatre branches ouvertes le dimanche puis en semaine

Les premières écoles du dimanche furent fondées en Angleterre par Robert Raikes vers la fin de l’année 1781 [sic]. C’étaient de simples écoles où les enfants apprenaient à lire, peut-être un peu à écrire, et où l’enseignement religieux ne prédominait que parce que, ces écoles se tenant le dimanche, il était naturel que l’on s’y entretînt surtout de sujets en harmonie avec la destination du jour du repos. Ce ne fut que plus tard que l’élément étranger à la sanctification du dimanche en fut banni, et que l’école devint purement religieuse1.
Auteurs
Anne RUOLT

Recevez ce numéro
au format papier

30 €

J'achète ce numéro

Ce numéro sera bientôt disponible à l'achat au format numérique.

Abonnement à la magazine Théologie Évangélique

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...