18 octobre. Fête de Luc

publié le 18 October 2020 à 00h01 par José LONCKE

 18 OCTOBRE FÊTE DE LUC

---------------------------------------------------------------------------------------

Luc ce sont les enfances de Jean-Baptiste et de Jésus, les bergers de Noël, l'Annonciation,

Luc c'est Zachée, les disciples d'Emmaüs, c’est la bouleversante parabole de l’enfant prodigue, si nette affirmation de la tendresse de Dieu pour chaque homme, même parti loin de lui.

Luc, c’est le bon samaritain et les pèlerins d’Emmaüs, mais aussi le publicain et le pharisien, le mauvais riche et Lazare.

Tous ces récits si évocateurs sont propres à l'Évangile de Luc. Une originalité féconde.

Historien, Luc ouvre les horizons immenses d’une histoire centrée sur Jésus :

-tout l’Ancien Testament qui montait vers le Messie ;

-Jésus inaugurant le Royaume et l’Eglise, dont il racontera les débuts dans son deuxième livre, les Actes des Apôtres. On y voit l’Évangile annoncé aux païens, Luc est l’évangéliste du salut universel.

A l’intérieur de cette vision de l’histoire où Jésus est tout, il décrit la vie du chrétien centrée elle aussi sur Jésus. Il ne cache pas les exigences de la vie selon l’Évangile et selon l’Esprit. Il montre qu’elle n’est possible que par la prière au Seigneur de l’impossible, mais il en dit aussi la joie. Nous entrons dans l’Évangile le plus lumineux, le plus tendre (lui seul parle des femmes qui entouraient Jésus), le plus dressé contre ce qui dessèche les cœurs : la prétention et l’argent.

-------------------------------------------------------------------------------------------

Luc et les autres Évangiles

On peut reconnaître chez les quatre évangélistes, quatre dimensions du projet salvateur de Dieu : longueur, profondeur, largeur et hauteur.

En Luc c'est la largeur du plan qui émerge: Luc dépeint en effet le Sauveur du monde dont la miséricorde embrasse le plus large éventail d'être humains.La grâce de Dieu se manifeste en ce qu’il a envoyé son Fils pour témoigner de cette dimension de son amour : il sauve sans distinction de race, de sexe, de condition sociale.

Comment pouvons-nous à notre tour vivre cette dimension de l’amour selon la Bible ? Il est normal que nous manifestions le même intérêt pour tous, pour le peuple d’Israël comme pour ceux du monde entier : et cela par notre prière, notre intérêt, nos dons. Il est nécessaire que nous gardions vivante cette vision de Dieu pour tous. Une vision nombriliste ne reflète pas l’amour de Dieu.

Dans nos relations personnelles, l’indifférence peut nous gagner ; certaines idéologies qui prônent le rejet de certains, le racisme, peuvent nous influencer. Dans la parabole du « Bon Samaritain », Jésus dévoile l’attitude des religieux qui étaient connus comme racistes (Luc 10). Jésus savait s’intéresser à chacun, aussi bien au jeune homme riche qu’au mendiant aveugle, à une prostituée qu’à un percepteur qui trafiquait avec l’argent. L’acceptation de cette dimension de l’amour de Dieu résoudrait en grande partie le problème du racisme.

L’amour du Seigneur est sans limite ; il ne dépend pas de l’apparence de celui qui s’approche de lui.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

18 octobre. Fête de Luc

Prière (1) : Prière du Jour modifiée à partir de la liturgie anglicane : 

Ô DIEU vivant, tu as appelé Luc, le Médecin,

« dont toutes les Églises chantent la louange au sujet de l’Évangile » (2 Corinthiens 8.18),

à être Évangéliste et Médecin de l’âme;

Veuille apporter la guérison de toutes nos maladies spirituelles

grâce aux remèdes salutaires de la doctrine qu’il expose,

par Ton Fils, Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen.

Prière (2)
O Dieu, notre Père, nous nous rappelons aujourd’hui que tu as appelé Luc le médecin à être à la fois, l’auteur d’un évangile et un missionnaire de ton Royaume. Donne-nous aujourd’hui la guérison de notre corps, de notre entendement et de notre cœur.

Donne-nous la guérison du corps.
Donne-nous de faire notre travail et de gagner  notre vie pour notre bien et le bien de ceux que nous aimons. Sauve-nous des mauvaises habitudes et du laisser aller, de tout ce qui porterait préjudice à notre corps et de tout ce qui nous empêcherait de te servir et de servir notre prochain.
Et aide-nous à toujours nous rappeler que nos corps sont le temple et l’habitation de ton Esprit Saint, et que c’est notre devoir de t’offrir nos corps en sacrifice vivant.

Donne-nous la guérison de notre entendement.
Dans notre façon de penser, garde nous de prendre plaisir aux choses mauvaises, souillées et défendues.
Donne-nous, honnêteté, sincérité et ouverture d’esprit, de sorte que nous reconnaissions, comprenions et obéissions à la vérité.
Donne-nous la paix intérieure de sorte que nous soient épargnés, toute tension et stress, venant des inquiétudes et de l’anxiété. Ce qui ne nous apporterait que trouble et chute.

Donne-nous la guérison du cœur.
Sauve-nous des tentations qui porteraient préjudice à notre intégrité et protège-nous des péchés qui conservent sur nous leur pouvoir de fascination et de séduction.
Aussi purifie-nous de sorte que nous soyons « purs dans notre cœur » et que nous puissions « te voir ». Et aide-nous à nous attendre à toi pour être fortifiés sans cesse et renouvelés quotidiennement.

Ainsi guéris et purifiés, fortifiés et renouvelés, nous serons à même de te servir et de servir notre prochain  dans la joie, la paix et avec puissance, par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen

                                           (Librement adapté de, Prayers for the Christan Year, William Barclay. Paperback, 1964)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Personnage célèbre ainsi prénommé :

Lucas Cranach

Le peintre et graveur Lucas Cranach (dit Cranach l’Ancien) a fait siennes les idées réformatrices de Martin Luther dès l’affichage des thèses (1517). Peintre officiel de la cour de Saxe depuis 1505 jusqu’à sa mort, il a réalisé, entre autres, le portrait de Frédéric le Sage et celui de Charles Quint. On lui doit plusieurs portraits de Martin Luther, des gravures illustrant des scènes bibliques, ainsi que des retables au service des idées de la Réforme.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notes prises d'un sermon de Stuart Ludbrook

LUC qui est-il ?

La tradition considère Luc comme un artiste peintre. Irénée de Lyon désigne comme rédacteur de l’Évangile : Luc, médecin par profession, issu d’Antioche en Syrie. Il servait le Seigneur sans encombre, ayant ni femme, ni enfants. Il est décédé à l’âge de 84 ans en Grèce à Béotie. Suivant Col 4,11 Luc n’est pas juif. Le recours à la septante (texte grec de l’Ancien Testament) dans l’Évangile qui porte son prénom fait dire certains que Luc était converti au judaïsme, un prosélyte de la diaspora. Le prénom est fréquent dans le monde romain et le témoignage de Luc-Actes est sans appel. Son auteur n’était pas juif. Le parcours de Luc vers la foi en Christ lui est spécifique comme l’est celui de chacun. Son travail peut se résumer en 3 mots : soignant, témoin et évangéliste.

LUC « soignant » « thérapeute des cœurs brisés » 

En Col 4,14 nous lisons : « Luc le médecin bien-aimé ». Pourquoi est-il « bien-aimé » ? S’agit-il du médecin qui soignait Paul en prison ? L’apôtre souffrait encore de ses yeux ou d’une autre infirmité ? Paul reconnaît lors de sa captivité : « Luc seul est avec moi. » en 2 Tm 4,11.

LUC témoin

Les passages en « nous » dans les Actes montrent Luc en témoin oculaire auprès de l’apôtre Paul. Luc assiste en témoin au discours de Paul aux anciens d’Éphèse., Ils ont dû laisser leur ami « Trophîme malade à Milet » selon 2 Tm 4,20. Luc est aussi témoin des épreuves de l’apôtre Paul notamment de leur naufrage en route vers Rome.

LUC évangéliste

La tradition en faveur de Luc comme auteur de l’Évangile et des Actes est solide et ancienne. Luc accompagnait Paul et cela suffit pour garantir l’autorité « apostolique » de son écrit afin qu’il figure dans le canon. Mais Luc, est-il « le frère » anonyme de 2 Co 8,18 ? « Nous envoyons avec lui le frère  dont la louange, à cause de ce qu'il a fait pour la bonne nouvelle, est répandue dans toutes les Églises », ce qui n’exclut pas son travail d’Évangéliste. Luc affirme : « il m’a paru bon, à moi aussi, après m’être soigneusement informé de tout à partir des origines, d’en écrire pour toi un récit ordonné » Luc 1. 3.

CONCLUSION

Luc sert d’exemple de soin, de témoin, et d’évangéliste. Il est courageux, loyal et attentionné. Il peut inspirer chacun de nous. Luc, par son Évangile, dépeint Jésus agissant dans la force de l’Esprit-Saint pour le salut définitif des êtres humains. Sa compassion et son amour pour les petits et les malades reste inoubliable. Luc dans son « récit ordonné » trace l’arrivée de l’Évangile jusqu’à Rome et souligne la nécessité qu’il soit porté jusqu’aux extrémités de la terre ! Levons-nous !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...