25 septembre -605. Neboukadnetsar (ou Nabuchodonosor) est couronné roi de Babylone

publié le 25 September 2015 à 00h01 par José LONCKE

Peu avant il a vaincu les Égyptiens à Karkemish, les chassant ainsi du Moyen-Orient. Huit ans plus tard, il s'emparera  de la ville de Jérusalem et déportera l'ensemble de la famille royale  de Juda à Babylone. Lorsque les habitants  de Jérusalem se révoltent contre le  roi babylonien, en -587, toute la population juive sera chassée du pays, constituant ainsi la première diaspora. II règnera jusqu'en -562.

25 septembre -605. Neboukadnetsar (ou Nabuchodonosor)  est couronné roi de Babylone

Les trois compagnons de Daniel dans la fournaise (La Bible : Daniel 3)
Le roi Neboukadnetsar fit une statue d'or, haute de soixante coudées et large de six coudées. Il la dressa dans la vallée de Doura, dans la province de Babylone. Le roi Neboukadnetsar fit convoquer les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les magistrats, les trésoriers, les juristes, les juges et toutes les autorités des provinces, pour qu'ils se rendent à l'inauguration de la statue qu'avait dressée le roi Neboukadnetsar…
A cette occasion, et dans le même temps, quelques Chaldéens s'approchèrent et accusèrent les Juifs. Ils prirent la parole et dirent au roi Neboukadnetsar : O roi, vis à jamais ! O roi, tu as donné un ordre d'après lequel tout homme qui entendrait le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes sortes d'instruments devrait se prosterner et adorer la statue d'or, et d'après lequel quiconque ne se prosternerait pas et n'adorerait pas serait jeté au milieu d'une fournaise ardente. Or, il y a des Juifs à qui tu as remis l'administration de la province de Babylone, Chadrak, Méchak et Abed-Nego. Ces hommes ne tiennent aucun compte de ton ordre, ô roi ; ils ne servent pas tes dieux et ils n'adorent pas la statue d'or que tu as dressée.

Alors Neboukadnetsar, irrité et furieux, donna l'ordre d'amener Chadrak, Méchak et Abed-Nego. Et ces hommes furent amenés devant le roi. Neboukadnetsar prit la parole et leur dit : Est-ce de propos délibéré, Chadrak, Méchak et Abed-Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que vous n'adorez pas la statue d'or que j'ai dressée ? Maintenant tenez-vous prêts, et au moment où vous entendrez le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes sortes d'instruments, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue que j'ai faite. Si vous ne l'adorez pas, vous serez jetés à l'instant même au milieu d'une fournaise ardente. Et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ?

Chadrak, Méchak et Abed-Nego répliquèrent au roi Neboukadnetsar : Nous n'avons pas besoin de te répondre là-dessus. Si cela doit être, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer : il nous délivrera de la fournaise ardente et de ta main, ô roi. Sinon, sache ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as dressée.
Alors Neboukadnetsar fut rempli de fureur, et l'aspect de son visage changea devant Chadrak, Méchak et Abed-Nego. Il reprit la parole et ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu'il n'était habituel de la chauffer. Puis il commanda à quelques-uns des plus vigoureux soldats de son armée de lier Chadrak, Méchak et Abed-Nego, et de les jeter dans la fournaise ardente. Ces hommes furent liés, revêtus de leurs habits, de leurs tuniques, de leurs manteaux et de leurs autres vêtements, et jetés au milieu de la fournaise ardente. A cause de l'ordre du roi qui était sévère, et parce que la fournaise était extraordinairement chauffée, la flamme tua les hommes qui y avaient jeté Chadrak, Méchak et Abed-Nego. Et ces trois hommes, Chadrak, Méchak et Abed-Nego tombèrent liés au milieu de la fournaise ardente.

Alors le roi Neboukadnetsar fut effrayé et se leva précipitamment. Il prit la parole et dit à ses conseillers : N'avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés ? Ils répondirent au roi : Certainement, ô roi ! Il reprit et dit : Eh bien ! je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu et qui n'ont pas de mal ; et l'aspect du quatrième ressemble à celui d'un fils des dieux. Puis Neboukadnetsar s'approcha de l'entrée de la fournaise ardente, prit la parole et dit : Chadrak, Méchak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu Très-Haut, sortez et venez ! Et Chadrak, Méchak et Abed-Nego sortirent du milieu du feu.
Les satrapes, les intendants, les gouverneurs et les conseillers du roi s'assemblèrent ; ils virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas été brûlés, que leurs habits n'étaient pas endommagés, et que l'odeur du feu ne les avait pas atteints.
Neboukadnetsar prit la parole et dit : Béni soit le Dieu de Chadrak, de Méchak et d'Abed-Nego, lui qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs. Ils ont eu confiance en lui. Ils ont violé l'ordre du roi et livré leurs corps plutôt que de servir et d'adorer tout autre dieu que leur Dieu ! Voici maintenant l'ordre que je donne : Tout homme, à quelque peuple, nation ou langue qu'il appartienne, qui parlera inconsidérément contre le Dieu de Chadrak, de Méchak et d'Abed-Nego sera mis en pièces, et sa maison sera réduite en un tas d'immondices, parce qu'il n'y a aucun autre Dieu qui puisse délivrer comme lui. Après cela, le roi fit prospérer Chadrak, Méchak et Abed-Nego dans la province de Babylone.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...