26 février 1802. Victor Hugo et la Bible Martin

publié le 26 February 2021 à 00h01 par José LONCKE

 26 février 1802, naissance de Victor Hugo à Besançon
On peut le citer pour avoir écrit le poème de notre littérature hexagonale sur la Bible (l'autre vient de l'oeuvre de Jean de Jessée).

Ce poème des Contemplations intitulé „Aux Feuillantines“, relate la découverte émerveillée de la Bible par trois enfants :


« … Sur le haut d‘une armoire un livre inaccessible.
Nous grimpâmes un jour jusqu‘à ce livre noir ;
Je ne sais pas comment nous fîmes pour l‘avoir,
Mais je me souviens bien que c‘était une Bible.
Ce vieux livre sentait une odeur d‘encensoir.

Nous allâmes ravis dans un coin nous asseoir.
Des estampes, partout! Quel bonheur! Quel délire!
Nous l‘ouvrîmes alors tout grand sur nos genoux,
Et dès le premier mot il nous parut si doux,
Q‘oubliant de jouer, nous nous mîmes à lire.

Nous lûmes tous les trois ainsi, tout le matin,
Joseph, Ruth et Booz, le bon Samaritain ;
Et, toujours plus charmés, le soir nous le relûmes.
Tels des enfants, s‘ils ont pris un oiseau des cieux,
S‘appellent en riant et s‘étonnent,  joyeux,
De sentir dans leur main la douceur de ses plumes.

Le jeune Hugo emprunte de nombreux ouvrages à la Bibliothèque de l’Arsenal et à la Bibliothèque royale (devenue nationale en 1848), dont les registres de prêts attestent que le 26 juin 1822 il sort un des volumes de "La Sainte Bible contenant l’Ancien et le Nouveau Testament, traduite en français sur la Vulgate, par Lemaistre de Sacy, 1701". Trente après, le 6 juillet 1852, de Bruxelles où il a dû se réfugier, il écrit à sa femme :

« J’avais aussi des volumes très précieux, Ronsard, l’Histoire de Paris, ma Bible, etc... Je pense que tu as tout mis en sûreté ».

De quelle Bible parle-t-il ?

-s'agit-il de la Bible de Lemaistre de Sacy, version catholique dite aussi « Bible de Port-Royal », dont on sait qu’elle était dans sa bibliothèque de Hauteville House, sa maison d’exil à Guernesey ?

-Ou bien s'agit-il de la Bible protestante de David Martin ?

En tout cas on peut toujours voir aujourd’hui dans la bibliothèque de Hauteville House, cette Bible de David Martin, dont voici l'intitulé :

"La Sainte Bible qui contient l’Ancien et le Nouveau Testament, expliquée par des notes de théologie & de critique sur les versions ordinaires des églises réformées, revue sur les originaux &retouchée dans le langage : avec des préfaces particulières… et deux préfaces générales sur l’Ancien etle Nouveau Testament par David Martin, pasteur de l’église Wallonne d’Utrecht. Editée à Amsterdam : chez Henry Desbordes, Pierre Mortier, Pierre Brunel, 1707, 2 vol. in-fol."

Obligé de quitter la France après la révocation de l’édit de Nantes, le pasteur David Martin (1639-1721) avait trouvé refuge dans les Provinces-Unies (actuels Pays-Bas). Le synode des Églises wallonnes lui demanda de mettre au point une Bible francophone. Avec beaucoup de sérieux, Martin serra le texte hébreu et grec au plus près, mais il resta malgré tout assez dépendant de la version de Genève. En note, Martin expliqua certaines difficultés du texte et donna quelques commentaires dans la ligne doctrinale des Églises calvinistes. Le Nouveau Testament parut d’abord en 1696, puis la Bible complète en 1707 à Amsterdam.

 

Victor Hugo avouera préférer cette  version de David Martin à toute autre.

26 février 1802. Victor Hugo et la Bible Martin

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...