Déclaration de Berlin sur le culte

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

En 1998, pour la première fois, des baptistes du monde entier se retrouvaient pour travailler ensemble sur le culte. Ils apportaient chacun sa sensibilité, sa culture et ses manières de louer et d'écouter le Seigneur. Quelques Français étaient présents et une déclaration est sortie de ces rencontres. Elle mérite d'être lue, méditée et n'aura de valeur que si nous essayons de la prendre en compte. Son contenu concerne d'ailleurs l'ensemble de nos cultes évangéliques.

Déclaration de Berlin sur le culte

Nous, disciples du Christ appelés "baptistes", au nombre de 500, représentant les 193 mouvements membres de l'Alliance Baptiste Mondiale dans 58 pays, nous nous sommes réunis du 15 au 18 octobre 1998 à Berlin pour le premier congrès mondial baptiste consacré au culte. A l'issue de ce rassemblement, nous redisons ce qui constitue le culte pour nous, baptistes, en affirmant que :

I- Depuis notre origine nous confessons le Dieu trinitaire, se révélant dans l'Écriture comme Père, Fils et Saint-Esprit, et nous rendons un culte au Dieu vivant. C'est là un élément inaliénable de notre patrimoine ainsi qu'en témoigna en 1905, à Londres, Alexander MacClaren lors de la réunion constitutive de l'Alliance Baptiste Mondiale, en invitant les délégués à professer avec lui le Symbole des Apôtres, en témoignage de notre foi biblique au sein de l'Église universelle. Nous reconnaissons comme seul chef de l'Église, Jésus-Christ, à qui s'adressent notre louange et notre adoration.

II- Nous affirmons la nécessité d'être ouverts à la direction de l'Esprit-Saint. Il nous conduit à adorer "en esprit et en vérité". Toutes les formes du culte sont des "fenêtres" s'ouvrant sur Dieu. Aussi, nous ne mettrons pas l'accent en premier lieu sur l'aspect "formel" du culte, mais sur l'opportunité qu'il nous offre de "vivre la présence de Dieu" et l'offrande de notre personne comme un sacrifice vivant pour Dieu. Toute forme de louange communautaire peut être vide dès lors que le croyant ne s'y implique pas lui-même par la foi.

III- Nous avons célébré 5 cultes de styles différents et visionné des pratiques du culte de tous les continents. Nous constatons que chacun est percutant, porteur de sens et puissant. Nous nous rendons compte que des éléments tirés de chaque style peuvent être fusionnés en vue de produire un service marquant, joyeux et authentique. Nous avons appris comment apprécier diverses expressions cultuelles, sans forcément les adopter.

Nous croyons que l'exercice du discernement est indispensable pour déterminer la pertinence culturelle et la cohérence théologique, au regard de l'Écriture et de nos convictions baptistes.

IV- Nous exprimons à Dieu notre joie et notre gratitude pour ce temps passé ensemble. Des personnes et des églises ont consenti des sacrifices importants pour participer à ce congrès. Malgré nos différences et notre grande diversité, nous avons vécu notre unité sous l'autorité de Jésus-Christ, le Seigneur, et ce faisant, nous avons entrevu le paradis. Nous espérons que les leçons tirées porteront du fruit dans toutes nos églises. De même, nous croyons que ce congrès ne met pas un point final à notre réflexion, mais qu'il en est le commencement.

V- Nous affirmons avec conviction l'importance séculaire pour les baptistes de la prédication comme une composante fondamentale du culte.

...

...

Vous aimerez aussi

Cet article est la transcription d'une étude que le pasteur Mark Farmer a...
L'article ci-dessous est un exemple de cours donné lors d'une session...
Cette liturgie de baptême a été mise en œuvre au culte de Pâques 2003 par...
C’est lors d’une session de l’École Pastorale, en mars 2004 que Richard...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...