Le vin de la joie

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Le vin de la joie

David exprime ainsi la gloire de Dieu et sa générosité envers les humains : « La terre leur fournit de quoi vivre : du vin pour réjouir leur coeur, de l’huile pour leur donner bonne mine et du pain pour leur rendre des forces(1). »

Dans le livre des Proverbes, la Sagesse divine est ainsi présentée : « Elle a fait abattre des bêtes, elle a préparé du vin, puis elle a dressé la table. Elle a envoyé ses servantes lancer cette invitation à l’endroit le plus élevé de la ville : “Vous les ignorants, accourez donc par ici.” Elle a fait dire à ceux qui sont dépourvus de raison : “Venez vous nourrir à ma table et boire le vin que j’ai préparé.(2) »

Le vin dans l’antiquité

Dans l’antiquité, les vins étaient coupés d’eau. On traitait de « barbares » ceux qui buvaient du vin pur. On l’agrémentait d’herbes aromatiques, d’épices, de miel pour en adoucir l’astringence ou l’âpreté et lui donner plus de goût. On y ajoutait même du plâtre(3) pour en prolonger la conservation. En chauffant le vin à 35-40°, ...

1. Psaume 104.14,15

2. Proverbes 9.2-5.

3. Aujourd’hui on y ajoute des sulfites (dioxyde de soufre).

Vous aimerez aussi

La vie idéale consistait en Israël à vivre tranquillement « chacun...
Pour un sujet considéré si souvent comme un fondement de la République...
Ampélographie : Étude des cépages. Ample : Ayant une large palette...
BIRLOUEZ Éric, Histoire du vin en France de l’Antiquité à la...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...