Bonjour, un mot qui peut tout changer

Complet Au quotidien

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Bonjour, un mot qui peut tout changer
L’homme est en train de remplir les rayons du supermarché. Un jeune garçon s’approche et lui demande poliment où se trouvent les bonbons.
Je suis agréablement surpris par la manière dont l’enfant s’est exprimé. Par les temps qui courent, c’est loin d’être toujours ainsi. Après que l’enfant soit parti, je le fais remarquer à l’employé en pensant que lui aussi a apprécié.
À ma grande surprise, l’homme se lance alors dans un long discours sur tous ces clients qui lui manquent du respect le plus élémentaire lorsqu’ils ont besoin d’un renseignement. Pas même un « Bonjour » lorsqu’ils l’apostrophent dans le magasin. C’est à peine s’ils le regardent. Manifestement, cet homme souffre cruellement de ce manque de considération dont il est souvent victime. Dix minutes au moins se sont passées et il a encore des exemples à me donner !
En l’écoutant, je me demande alors si je prends moi-même toujours bien la peine de commencer par « Bonjour » quand je suis pressé et que je ne trouve pas ce que je cherche dans le magasin. J’espère que je le fais, mais j’ai quand même peur d’avoir oublié un jour ou l’autre.
En tout cas, vu la peine que cet homme m’a révélée à cette occasion, je me promets que j’y penserai désormais très sérieusement.
Auteurs
ALEX

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...