Faut-il manger bio ?

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Voilà une question que les malades posaient autour de l’an 2000.
Faut-il manger bio ?

Notre enquête

Comme j’étais gêné de répondre, comme tout le monde, « le bio coûte cher », j’ai décidé de monter un programme scientifique de recherche consistant à comparer une vingtaine d’aliments venant de trois types : l’agriculture biologique, l’agriculture dite raisonnée ou raisonnable et l’agriculture conventionnelle.
Pour chacun d’eux, nous avons comparé les nutriments positifs tels que les vitamines, les minéraux, les bons acides gras, les bons acides aminés… En même temps, nous avons recherché les produits toxiques : pesticides, insecticides… et autres éléments dangereux pour la santé.

Le bio, maillot jaune toutes catégories

Au final, nous nous sommes rendu compte que les tomates comme les laitues bio contenaient 20 à 25 % de plus d’éléments positifs pour la santé que les autres et qu’ils ne contenaient pas de pesticides et insecticides ou autres.
En même temps, nous avons constaté qu’il n’y avait pas plus de pesticides ni d’insecticides dans les tomates ou les laitues conventionnelles que nous avions sélectionnées chez nous, en Languedoc-Roussillon.
Quant aux produits de l’agriculture raisonnée, nous avons conclu que, plus cela faisait longtemps que les agriculteurs avaient quitté l’agriculture conventionnelle, plus les résultats de leurs produits étaient proches du biologique.

Soyons créatifs

Comme c’est difficile de dire à des familles de manger bio parce que ça coûte cher, je propose que nous fassions comme en 14, lorsque les familles étaient exsangues à la sortie de la guerre. Elles se sont rassemblées en associations réunissant un immeuble, un village, un quartier... pour avoir les pommes de terre à moitié ou quart de prix. Si les familles sont capables de s’unir, elles pourront avoir, dans les magasins bio, des produits de qualité. Veillons à prendre des aliments issus de l’agriculture biologique ou raisonnée au plus proche de chez nous. Pas la peine d’aller les chercher à l’autre bout de la planète.

Soyons pratiques

Imaginez qu’on me donne une pomme à manger ce soir, qui a reçu 18 traitements avec des pesticides, insecticides et autres. Que faire ? Ce soir, je vais la mettre à tremper et elle va libérer pratiquement 80 % des pesticides de sa peau. Au matin, je vais la frotter soigneusement, jeter l’eau bien sûr, et je vais la consommer. Il restera 20 %, mais ces 20 %, je vais savoir les éliminer.

Bien manger, oui, mais pas seulement

Nous avons découvert en effet que les produits toxiques que nous consommons sont stockés dans les tissus gras sous la peau et qu’ils sont éliminés par nos glandes sudoripares. En faisant deux fois par semaine 30 minutes d’un sport qui vous fait transpirer, vous allez devenir bio en les éliminant par la transpiration.
Manger bio, c’est utile à ma santé. Mais ne soyons pas un « taliban » du bio. Bouger, transpirer, avoir une activité physique régulière est bon aussi pour ma santé. Il faut plus que l’alimentation pour être en bonne santé physique, psychique et relationnelle, comme le dit l’Organisation Mondiale de la Santé.
Henri Joyeux est Professeur de cancérologie et chirurgie digestive.
https://www.cmavie.tv/?sujet=des-experts-repondent&video=faut-il-manger-bio

Vous aimerez aussi

Max Fleury est médecin, animateur TV, conférencier, auteur. Si nous nous...
Face aux maladies virales très contagieuses, existe-t-il un moyen naturel...
Accro aux jeux vidéo, le soir en rentrant du boulot, je suis pressé de...
Chaque matin, nous avons de nouveaux objectifs de vente. Les résultats sont...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...