Un entrepreneur en bâtiment témoigne

Complet Dieu et mon travail
Gisèle interviewe Georges : « Quel que soit l’endroit où je passe, j’annonce la couleur »

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

CV 191 7 DMM Georges entrepreneur georges
Un parcours peu habituel pour un diplômé de droit et d’économie qui a pris la truelle et mis les mains dans le mortier.

Racontez-nous votre itinéraire

« Je commençais à m’ennuyer à la caisse de retraite où je travaillais depuis sept ans, quand mon frère aîné a acheté une maison à rénover. Cet été-là, je suis allé lui donner un coup de main. L’ambiance du chantier m’a plu et j’ai opté pour ce métier.
J’ai appris sur le tas au fur et à mesure des chantiers. Malheureusement, ce milieu est propice à la boisson et je me suis enfoncé dans une époque d’enfer. J’en suis sorti grâce à un SOS adressé à Dieu. Il m’a tiré de cette impasse et m’a délivré de l’alcool.»

Et ensuite ?

« Je suis alors devenu commercial pour vendre des maisons et mon comportement a changé du tout au tout. À chaque visite je m’adressais ainsi au Seigneur pour conduire l’affaire : « Si ce couple doit entrer dans cette maison, alors c’est bon, sinon, je ne force pas. »
Je recherchais la bénédiction pour moi et mes clients. J’étais devenu le meilleur vendeur, j’étais envié, pourtant j’ai démissionné. »

Et aujourd’hui ?

« J’ai créé mon entreprise de trois salariés pour faire de la rénovation. Depuis dix ans, je restaure un château privé de vingt-quatre pièces dans un parc de 5 ha, en région parisienne.
Un jour, le propriétaire s’est trompé en me donnant trop d’argent par rapport à ma facture. Quand je lui ai rendu le reste, il m’a dit tout étonné : ‘Ah, vous, les chrétiens !’ Depuis, il me confie chaque mois son chéquier pour régler les achats de matériaux.
La compagne du propriétaire a une bonne culture religieuse mais elle apprécie quand je lui parle de la Bible. »

Des anecdotes ?

« Un sous-traitant portugais m’a raconté comment il est devenu musulman, et il voulait me convertir à l’islam. Quand il m’a demandé : « Que penses-tu de Mahomet ? » Je lui ai répondu : « Jésus dit qu’il nous sauve. » Cet homme devait se marier avec une femme, elle aussi, déjà convertie à l’islam. Ils sont devenus chrétiens et se sont fait baptiser tous les deux.
Lors d’une endoscopie, au réveil de l’anesthésie, une équipe habillée de bleu m’entoure. J’ai demandé aux quatre infirmières si je pouvais prier pour elles.
J’aime partager ce qui est bon, en l’occurrence ma foi chrétienne. »

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...