Ce jésus me dérange

Complet Page d'Évangile

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Oui, je n’hésite pas à le dire : ce Jésus me dérange ! Il attire les foules partout où il va. Les gens ne jurent plus que par lui. À les entendre, personne n’a jamais donné d’explication plus lumineuse des Écritures saintes. La rumeur rapporte même qu’il fait des miracles… Samaritain

Pour qui se prend donc ce Jésus ?

Pour mes collègues et moi, formés dans l’enseignement traditionnel de notre religion, ce franc-tireur est un vrai problème, car il remet en cause nos habitudes et nos rites. Même plus, il bouscule notre façon de vivre avec Dieu.

J’ai envie de le piéger

J’apprends qu’il arrive dans notre village. Je me mêle à la foule et, après son discours, je lui pose une question. Bien sûr, mon but est de le décrédibiliser aux yeux de tous ! « Maître, dis-je, que dois-je faire pour obtenir le salut ? »

C’est moi qui me fais coincer

Son regard se plante dans mes yeux, sans faiblir. En haussant un sourcil, il me renvoie la question : « À ton avis, que dit la Loi ? » Mince alors !
Si je devais résumer la Loi de notre religion avec tous ses commandements, je dirais qu’elle donne des balises pour mieux aimer Dieu et pour mieux aimer l’autre. C’est ce que je réponds : « Tu aimeras Dieu de tout ton être, et ton prochain comme toi-même. » Avec un sourire, Jésus approuve : « Bien répondu ! Fais cela, et tu vivras comme Dieu le désire. »

Il m’oblige à réfléchir

Fais cela ? C’est abyssal !... Aimer Dieu de tout mon être, comment y arriver en chaque situation ? Je suis bien trop mesquin et égocentrique… Aimer mon prochain n’est pas plus facile : si je commence à aimer chaque personne autour de moi, comme moi-même, je ne m’en sortirai pas ! Et puis, tous ne sont pas mes prochains parmi ceux que je croise, ces inconnus, ces impurs, ces envahisseurs…

Je décide de rétorquer

Je lance alors : « D’accord, mais qui est mon prochain ? »
Et Jésus de raconter une histoire, qui met en scène un blessé grave et des religieux qui refusent de s’arrêter, pour ne pas perdre de temps, prendre des risques et se compromettre. Intervient un étranger – originaire de Samarie, même pas un Juif ! – qui interrompt ses projets pour lui venir en aide, et qui même se laisse toucher par le blessé. L’homme repart, après avoir apporté un soulagement ponctuel mais bien concret.

Je commence à comprendre

« Alors, qui a été le prochain de ce blessé ? » Clairement, c’est cet étranger qui a aimé l’autre. Je comprends alors que c’est à moi de me faire le prochain de celui que je trouve sur ma route, qui a besoin de soutien et pour qui je peux faire ce que j’aimerais que l’on fasse pour moi... Peu importe qui il est et d’où il vient.


Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Informations complémentaires

*D’après Luc 10.25-37



Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...