Sous l’emprise d’un pasteur-gourou

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Aucune religion n’est à l’abri de telles dérives.
Sous l’emprise d’un pasteur-gourou

Vous avez été membre d’une secte. Expliquez-nous comment cela est arrivé.
J’avais neuf ans et demi lorsque mon père, ingénieur, et ma mère, professeur d’anglais, ont été séduits par un prétendu pasteur qui a abusé de leurs fragilités pour les manipuler et les entraîner, eux et leurs enfants, dans une dérive sectaire. J’avais jusque-là bénéficié d’une éducation religieuse classique. Le jeune enfant que j’étais n’avait pas les moyens de comprendre vraiment ce qui se passait. Le discours de cet homme paraissait fondé sur la Bible qu’il citait abondamment. Nous avons été aussi témoins de guérisons en réponse à la prière... Tout cela nous a conduits à lui faire confiance alors qu’il s’est révélé manipulateur au fil du temps.

Que s’est-il passé plus précisément pour vous et votre famille ?

Mes parents ont vendu leur propriété pour lui donner l’argent. D’autres membres très riches de la secte ont fait pareil. Il s’est retrouvé ainsi à la tête d’une immense fortune.
Nous avons vécu dans une maison pendant deux ans, complètement coupés du monde : pas de radio, pas de journaux, pratiquement aucun contact avec l’extérieur...
En ce qui me concerne, on m’a retiré du jour au lendemain de l’école. On a changé mon prénom en m’appelant désormais « Olivier ». On m’a ainsi dépossédé de mon identité.

Comment expliquez-vous cela ?

Un gourou sait exploiter les failles des gens. Mes parents avaient quelques fragilités, des blessures psychologiques profondes dont il s’est servi. Ma mère s’en est rendue compte relativement rapidement puisqu’elle a quitté la secte au bout de cinq ans. Hélas, mon père, qui avait obtenu ma garde, en est resté victime jusqu’à sa mort. Ceci explique que j’y sois resté si longtemps.

C’est quoi pour vous une secte ?

Je parlerai plutôt d’esprit sectaire car le phénomène peut se retrouver dans toutes les religions, y compris au sein des confessions chrétiennes reconnues. Le propre d’une secte est de vous donner des lunettes pour expliquer le monde. Elle vous prive de la liberté de penser par vous-même. Elle prétend vous donner une explication sur tout. En ce qui me concerne, grâce à notre gourou, j’avais un regard précis sur la manière de comprendre la Bible. Tout me paraissait simple. Son emprise sur vous vient en fait de votre ignorance.
La secte cherche aussi à vous couper de votre famille, de la société. Elle veut vous faire devenir quelqu’un d’autre en quelque sorte. On devient complètement dépendant du gourou. Il pense pour vous.

Comment en êtes-vous sorti ?

Je dirai que le Seigneur s’est servi de plusieurs choses qu’il serait trop long de rappeler dans le détail. Disons que cela a commencé quand j’ai compris que je ne pouvais plus faire confiance à cet homme. J’ai fini en effet par comprendre qu’il nous manipulait et je le lui ai dit.
Quand un pasteur a prié pour moi pour demander que le Seigneur me délivre, il m’a demandé comment je m’appelais. Je lui ai répondu « Jean-Luc ». Ce moment a été pour moi comme une libération ; je n’étais plus « Olivier », ce prénom qui m’avait été imposé par la secte. Je me suis retrouvé moi-même. Depuis lors, Jésus-Christ m’a délivré de bien des esclavages, comme le tabac, par exemple. J’ai crié à lui et il m’a répondu.
D’une certaine manière, je ne regrette pas ce passage dans cette secte. J’ai la conviction que Dieu a utilisé ces vingt années pour me former pour être aujourd’hui ce que je suis devenu.
Jean-Luc BURNOD, interviewé par Georges MARY.

Pour un témoignage plus complet :
blog-porte-parole.blogspot.fr/

Vous aimerez aussi

L'épreuve peut éloigner de Dieu. Elle peut aussi nous en rapprocher. J'ai 30...
C’est parce que j’ai frôlé la mort que j’ai choisi la vie. Je suis...
Dégoûté de la religion, René a fait l’expérience de vraies rencontres...
La vie de Guy était sans histoire. Elle aurait pu être sans intérêt. Je suis...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...