Tout a commencé par une vision...

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Tout a commencé par une vision...

Je suis née de père et mère juifs. Leurs familles ont quitté le Maroc pour aller s'installer en Israël au moment de la création de l'État. Quant à mes parents, ils ont oscillé entre Israël où ils ont eu trois enfants, et la France où ils ont fini par s'installer.

La vie en France était très difficile pour ma mère car mon père voyageait beaucoup. Elle se retrouvait souvent très seule avec ses enfants, loin de sa famille. J'avais dix ans quand ils ont divorcé.

Juive mais sans foi véritable

Malgré cette enfance très agitée, notre vie était rythmée par notre éducation juive. Nous allions au talmud Torah (enseignement pour les enfants) et nous célébrions toutes les fêtes du judaïsme. Je n'allais pas à l'école le samedi pour respecter le shabbat.

Je suivais ma religion mais je ne croyais pas véritablement en Dieu. Je pensais à l'époque que toutes les religions avaient été créées par les humains pour faire face à leurs difficultés et mieux vivre.

Au grand désespoir de mes parents, j'ai rencontré un « goy » (un non juif). Nous avons eu des jumeaux qui ont aujourd'hui 16 ans.

J'ai vu le Christ en statue

Mes garçons avaient trois ans quand j'ai fait une dépression à la suite d'un déménagement. Ma vie n'était qu'une succession de mauvais choix : déménagement, arrêt de mes études à l'école d'infirmières. Je traversais une succession de déceptions tant sur le plan professionnel que familial et mon couple allait au plus mal. Mon thérapeute m'a mise sous antidépresseur. J'ai alors pris 10 kg.

Un soir, alors que j'étais seule dans ma chambre, j'ai vu une grande statue qui tournoyait sur elle-même au-dessus de l'océan. Cette vision m'a donné une grande paix. Je me suis dit : « mais qui est cette personne ? » Après quelques recherches, j'ai pu identifier ce monument édifié sur une montagne dans la baie de Rio de Janeiro. C'était le Christ.

J'avais besoin d'entendre le Seigneur

La véritable rencontre avec le Seigneur s'est faite plus tard en avril 2008, et cette fois de manière audible. Le Seigneur m'avertissait et me prévenait qu'un comportement que j'avais à l'époque me mettait en danger. J'ai entendu alors : «Tu es le temple du Saint-Esprit, je t'aime, je te veux en prière, c'est par la prière que l'on communique avec moi, je t'aime... »

Aussi incroyable que cela puisse paraître, je n'ai pas vraiment suivi Jésus à partir de ce moment-là. J'allais cependant à l'Église mais continuais de vivre le christianisme comme un nouveau concept psychologique mais sans changement intérieur. Je vivais comme avant. J'étais dans le jugement et la toute-puissance. Pas besoin donc de me repentir ni de changer de vie.

Dieu est devenu mon père

Mais dans son amour infini, le Seigneur m'a mise en route vers une Église où j'ai reçu un enseignement me permettant de vivre une relation personnelle avec Dieu. Une nuit, le Seigneur m'a réveillée ; j'étais dans sa présence et je me suis mise à l'adorer. Alors que je le louais, je ne pouvais plus prononcer son nom. C'est alors que le mot « Papa » s'est formé dans ma bouche ; j'ai alors compris que j'étais sa fille.

Je n'ai vraiment suivi Christ et ne suis passée par les eaux du baptême qu'à ce moment-là en 2011, à ma nouvelle naissance.

Nous vivons maintenant une relation d'amour. Dieu me transforme, me purifie, me pardonne. Certes, je vis encore des circonstances difficiles, mais je regarde à lui et le suis avec sincérité. Aujourd'hui, j'aime lui obéir.

Vous aimerez aussi

L’Armée du Salut est pour beaucoup l’étape de la dernière chance. Thierry...
Angélique a les yeux fixés sur les étoiles mais n’a pas la tête dans les...
Joël est Professeur de Physique. Il a grandi dans une famille juive libérale...
Propos recueillis par Chantal Villageon. Yannick, jeune informaticien de 25...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...