Choisir l'espérance, c'est choisir la vie

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

L’histoire du XXè siècle a été marquée par de grandes hécatombes qui assombrissent notre mémoire. La croyance au progrès s’est dissoute. Si, malgré les aléas, le développement économique a été sensible et a changé les conditions de vie, aujourd’hui la crise de l’économie associée à la montée des inégalités engendre inquiétude et pessimisme. Cette insécurité est accrue par une perte des points de repère, parce que les croyances religieuses d’autrefois ont besoin d’être reformulées dans les termes d’une culture nouvelle. Alors, on assiste aujourd’hui à des phénomènes de repli tant sur le plan individuel que collectif. Puisque l’avenir collectif paraît bouché, on recherche des accommodements individuels ou on se réfugie dans des satisfactions immédiates. Ces notations correspondent à ce que nous pouvons observer dans certains comportements et dans certaines expressions. Certes, il y a en regard d’autres représentations et d’autres comportements. Il n’empêche, face à l’inquiétude dominante, face à la morosité ambiante, on a besoin d’une vision. Car, comme le dit si bien un verset biblique : « Là où il n’y a pas de vision, le peuple périt » (Proverbes 29. 18). Alors on peut saluer la publication récente d’un livre de JeanClaude Guillebaud : « Une autre vie est possible » (1). Et le sous-titre en précise le sens : « Comment retrouver l’espérance ? ».

Lire la suite sur http://www.hokhma.org

Choisir l'espérance, c'est choisir la vie

...

Vous aimerez aussi

Introduction Certains pensent parfois que l’Église primitive était pure,...
Traduction de  Dany Pegon de « Larnaca Statement ». Voir la publication en...
À notre ami Gérard et son épouse Damaris1,2 Dans les premières pages de la...
La Réforme représente un changement radical et essentiel dans la relation du...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...