13 novembre 1968. William H. Guitton

publié le 13 November 2020 à 00h01 par José LONCKE

13 novembre 1968. William H. Guitton

13 novembre 1968. William H. Guitton
Pendant plus d'un demi-siècle, William Henri Guiton (1880-1967) a joué un rôle considérable dans le protestantisme évangélique français.
On a pu noter son esprit de logique, la clarté de son style, son enthousiasme, son amour pour la Bible et son autorité, ainsi que sa bonté pour les hommes, et son souci de partager l’Evangile avec chacun.
Il a eu une part très active dans « l'Union des Chrétiens Évangéliques ». Il fonda, vers la fin de sa vie « l'Union de Défense Protestante », en France et en Suisse. Il était l'homme de la Bible, de la Bible tout entière divinement inspirée. Il aimait à citer la parole de John Wesley : « Que je sois l'homme d'un seul Livre ».
Il fut un puissant prédicateur de l'Évangile de la grâce. Conférencier, orateur dans différentes Conventions Chrétiennes, professeur à l'école de Théologie de l'Église méthodiste, et dans des Instituts Bibliques (Nogent, Bruxelles), il publia une trentaine de livres et brochures, dont quelques-uns connurent plusieurs éditions.

La chapelle de l’Eglise Méthodiste (1937-1967) dont William Henri Guiton fut le fondateur se trouvait dans une impasse qui donnait sur l’avenue Georges Clemenceau.
Il s'en est aIlé, subitement et paisiblement, le 13 novembre 1968. Son dernier sermon, prononcé dans sa chère Chapelle de Courbevoie le dimanche 10 novembre, fut une leçon de foi totale en Jésus-Christ (Mat. 6, 25-34). Il aurait pu citer aussi ce jour-là : « J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi ». (2 Tim. 4,7).

Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer, « Le Cri des pierres, témoignage de l’archéologie à la Bible », dont voici la seconde préface, écrite à Courbevoie, le 15 juillet 1939 : 


« Cette préface sera courte. Il nous suffira de dire que depuis 1928 (date de la parution de la première édition de ce livre) toutes les découvertes archéologiques ont confirmé, sans la moindre exception, et de la manière la plus précise, les récits sacrés. Tous les archéologues modernes sont d'accord pour proclamer avec Sir Marston que la « Bible a dit vrai ». Leurs divergences portent sur des questions secondaires de chronologie, mais non sur l'accord de l'archéologie avec la Bible.
Nous sommes persuadés que les découvertes de l'avenir apporteront le même témoignage et révéleront, plus encore que celles du passé, la complète faillite de la critique négative, de ce que l'on a appelé fort improprement la « Haute Critique ». Les fameux « résultats acquis » de cette critique ont été contredits pour tous les travaux des archéologues modernes, en particulier ceux de Ras Shamra, comme ils avaient déjà été contredits par les fouilles du passé. Il est incontestable que ces thèses (devant lesquelles tes « experts » voulaient qu'on s'inclinât sans discussion) ne résistent pas à l'examen des découvertes. Ces thèses, que rien ne justifie, proviennent non de l'étude respectueuse des faits mais d'un parti-pris hostile à l'Inspiration intégrale de la Bible, d'une dogmatique opposée à la notion du surnaturel et surtout à la doctrine de la Rédemption par L'Agneau de Dieu.
Nous n'abordons pas dans ce livre le sujet si passionnant de l'archéologie du Nouveau Testament. Ce sera, Dieu voulant, pour plus tard.
Notre première édition nous a valu de nombreux messages d'approbation et de reconnaissance. Puisse-t-il en être ainsi de la. seconde, que nous présentons avec confiance au public ; dans la certitude de glorifier par ce livre la Sainte Parole de Dieu et dans l'espoir que beaucoup d'âmes viendront ainsi non seulement à la Bible, mais au Dieu de la Bible, le Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ».

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...