23 octobre. Jacques de Jérusalem

publié le 23 October 2021 à 00h01 par José LONCKE

23 octobre. Jacques de Jérusalem

Jacques de Jérusalem est mentionné dans le Nouveau Testament comme le frère de Jésus-Christ.

Il a été pendant de nombreuses années le chef de l'Eglise chrétienne à Jérusalem, et il est l'auteur de l'Épître de Jacques.

Jacques est mentionné brièvement en rapport avec la visite de Jésus à Nazareth (M 13:55 ; P 6:3) :  Jacques n'était un disciple du Seigneur qu'après la résurrection.

Paul, énumérant les apparitions du Seigneur ressuscité (1 Cor 15:3-8), inclut une apparition à Jacques.

Pierre, sur le point de quitter Jérusalem après s'être échappé d'Hérode, laisse un message à Jacques et aux apôtres (A 12:17).

Paul va à Jérusalem trois ans après sa conversion et y confére avec Pierre et Jacques (Galates 1:18-19), et parle à nouveau d'une visite ultérieure au cours de laquelle Pierre, Jacques et Jean, "les piliers", a apposé leur sceau d'approbation sur la mission auprès des Gentils (Galates 2, 9). Quelques versets plus tard (Galates 2:11-14), il dit que les messagers de Jacques venant à Antioche ont découragé les chrétiens juifs de là-bas à manger avec les chrétiens païens. 

Lorsqu'une conférence se réunit à Jérusalem pour examiner quelles règles les chrétiens non-juifs devraient être tenus de respecter, Jacques formule le consensus final (A 15:13-21).

Lors de sa dernière visite enregistrée à Jérusalem, Paul rend visite à Jacques (d'autres sont présents, mais aucun autre nom n'est donné) et parle de son ministère auprès des Gentils (A 21:18).

En dehors du Nouveau Testament, Jacques est mentionné par l'historien juif Josèphe, qui l'appelle "le frère de Jésus le soi-disant Christ", et rapporte qu'il était très respecté même par les pharisiens pour sa piété et son strict respect de la Loi, mais que ses ennemis ont profité d'un intervalle entre les gouverneurs romains en 62 après JC pour le faire mettre à mort. Sa mort est également rapportée par l'écrivain chrétien du 2e siècle, Hégésippe.

PRIÈRE
Accorde, ô Dieu, qu'à l'exemple de ton serviteur Jacques le Juste, frère de notre Seigneur, ton Église se donne continuellement à la prière et à la réconciliation de tous ceux qui sont en désaccord et en inimitié ; par Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, maintenant et toujours.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...