27 juillet 2011. John Stott et la foi évangélique

Image (27 juillet 2011. John Stott et la foi évangélique)

John Stott est né le 27 avril 1921. Il est mort le 27 juillet 2011.

 
 « Le monde évangélique a perdu un de ses plus grands porte-parole, et j'ai perdu un de mes amis et conseillers personnels parmi les plus proches. J'attends avec intérêt de le revoir quand j’irai au ciel, »,

a déclaré Billy Graham lors de l’annonce de la mort de John Stott. Les journaux nationaux français se sont également fait l’écho de cette disparition. On lit dans Le Figaro Magazine de la même époque :

« En 2005, il avait figuré dans le classement de Time magazine des 100 personnes les plus influentes au monde ». Quant au journal La Croix, il précise à son tour : « Personnalité de poids de la branche évangélique de l'Église d'Angleterre, au renouveau de laquelle il a participé après la Seconde Guerre mondiale ».

Chrétien converti, c’est le livre de l’Apocalypse chapitre 3 verset 20 qui l’a particulièrement touché. Il dira :

« Intellectuellement parlant, j'avais cru en Jésus toute ma vie, mais de l'autre côté de la porte... J'ai su que lui ouvrir la porte pourrait avoir des conséquences importantes. Avec cinquante ans de recul, je réalise que cette simple étape a changé la direction, le cours et la qualité de ma vie. »


Ordonné en 1945, il a été pasteur d’une paroisse anglicane classique, recteur de All Souls à Londres, où il a passé la quasi-totalité de sa vie.


C’est un grand théologien. Il a laissé de nombreux écrits (une cinquantaine d’ouvrages), par lesquels il a rendu accessible au monde l’Évangile. L'évangélisation, pour lui, était compatible avec l'action sociale et la réflexion éthique. Bibliste convaincu il a rédigé de nombreux commentaires, comme « une année avec la Bible ». Il a été aussi un théoricien capable d’interpeller ses auditeurs et lecteurs avec, par exemple, ses ouvrages "La Croix de Jésus-Christ" ou "La foi évangélique" ou encore "Le Chrétien et les défis de la vie moderne". Il a participé activement au congrès de Lausanne et a contribué à la rédaction de la déclaration de Manille.
Il a présidé des associations comme la Ligue pour la lecture de la Bible britannique, l’Alliance britannique ou Tearfund, une ONG d’aide aux pays en voie de développement.

Il nous appelle également à lever nos yeux vers les merveilles que Dieu a créées, car nous avons de nombreuses leçons à en tirer. À ce sujet, il reprend la phrase de Jésus en Matthieu 6.26 « Regardez les oiseaux ». John Stott avec humour déclarait qu’il

"avait créé une nouvelle discipline l’orni-théologie et nous invite à une réflexion sur notre relation à la nature au sens large et à notre responsabilité à son égard. »


Site du CNEF

Chargement en cours ...