J’aimerais bien comprendre ce qu’est la dépression au juste

Complet
Note : 40
( 1 vote )
J’aimerais bien comprendre ce qu’est la dépression au juste

Le risque de présenter une dépression majeure au cours de la vie varie de 10 à 25 % chez les femmes et de 5 à 12 % chez les hommes. On estime qu’en Occident, une personne sur 5 en sera affligée au cours de sa vie. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la dépression risque de devenir la deuxième cause de mort et d’incapacité vers l’an 2020. Près de 121 millions de personnes en sont affectées dans le monde. Internet contient près de 90 millions d’articles en relation avec ce thème.

La double peine

Cette maladie suscite beaucoup de questions et de réactions, souvent au détriment de la personne qui en souffre. Par exemple, on perçoit trop souvent les personnes dépressives comme des gens faibles qui s’apitoient sur leur sort ou qui manquent de force de caractère. Ceux qui sont en dépression ne sont pas seulement victimes du préjugé des autres, mais aussi, et surtout, de leur propre regard sur eux-mêmes. Ils n’arrivent que rarement à accepter ce qui leur arrive. Mais c’est justement la question.

Quand une personne tombe en dépression

Nous vivons tous des temps de découragement ou d’accablement. Cela est inhérent à la vie et à la condition humaine. Les problèmes, les revers et les coups du sort font partie de la vie. Même chose pour les échecs et les pertes.

Ces événements malheureux éveillent en nous de la tristesse, affectent notre estime et entravent le déroulement normal de notre vie.

Ces sentiments sont normaux et finissent par disparaître après quelques jours. Ce n’est pas le cas pour la maladie dépressive. La grande particularité de la dépression est que les sentiments négatifs persistent et résistent aux encouragements, aux efforts de la personne.

Une définition

Nous pourrions définir la dépression comme « un état émotionnel d’abattement et de tristesse allant du découragement léger et du cœur abattu aux sentiments d’accablement et de désespoir profond ». Pour qu’elle soit qualifiée de majeure ou sévère, il faut bien sûr que le désespoir, la douleur morale, la tristesse et l’accablement soient particulièrement intenses.

Critères et symptômes

Pour bien comprendre et diagnostiquer la dépression, les médecins utilisent des critères spécifiques et une liste de symptômes comme ceux-ci :

• sentiments dépressifs ou perte d’intérêt pour toute activité pendant au moins deux semaines

• retrait social

• troubles du sommeil

• troubles de l’appétit avec perte ou gain de poids

• perte d’énergie et de plaisir

• ralentissement ou agitation

• baisse de concentration

• sentiments de culpabilité

• pensées morbides (dans 60% des cas)

• pensées suicidaires (dans 15% des cas).

Il faut consulter

Les personnes affligées par la dépression souffrent profondément. La douleur morale, la fatigue physique, l’autodépréciation, le désespoir et l’angoisse sont omniprésents. La dépression devient presque comme une grande indigestion de la vie : le mal de vivre, d’être vivant et de continuer à souffrir sans comprendre. C’est de cette douleur intense et de l’absence d’espoir que naît le désir d’en finir. Non pas mourir pour mourir, mais mourir pour quitter cette vie de souffrance. Voilà pourquoi, lorsque ces symptômes persistent, il ne faut jamais hésiter à consulter. La dépression est la cause première des tentatives de suicide.

Vous aimerez aussi

Les crises d'opposition débutent vers deux ans. L'enfant se reconnaît enfin...
Je sais que j’en ai besoin, mais j’ai peur de devenir dépendante. Qu’en...
Bernard Bailly est thérapeute, enseignant, conseiller conjugal et familial....
Je suis perdue et j'ai peur de ne pas être capable de gérer son handicap. Que...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...