Qui était vraiment jésus ?

Extrait Page d'Évangile


Encore aujourd’hui, les avis sont partagés à propos de Jésus. Était-il un enseignant extraordinaire ? Un guérisseur ? Un visionnaire ? Un homme incroyablement bon ? Le Messie d’Israël ? Un faux Messie ? Autre chose ?


Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Pour se faire une opinion, nous avons pensé qu’il était logique de commencer par écouter ce qu’il a dit de lui-même. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de parcourir les évangiles.
L’Évangile de Jean est particulièrement riche. Nous avons rassemblé sept déclarations* par lesquelles Jésus décline son identité.
Ceci répondra-t-il aux questions que vous vous posez ? Le trouverez-vous énigmatique ? Prétentieux ? Fabulateur ? Penserez-vous au contraire qu’il a dit vrai ?
Une chose est certaine : vu ce que Jésus a dit de lui-même, personne ne peut rester indifférent.

La lumière du monde Soleil

Impossible de vivre sans lumière. Elle est aussi importante pour se repérer et se diriger dans la nuit. Ajoutons que la lumière du soleil nous réchauffe et donne l’énergie dont notre planète a besoin. Connaître Jésus, ce serait donc voir clair dans la nuit et être capable de s’orienter, trouver un sens à notre vie. Mais aussi trouver la chaleur de l’amour ! N’est-ce pas ce que nous voulons tous ?
« Celui qui me suit ne marchera pas dans le noir. »

Le pain du ciel

On comprend que Jésus se présente comme une nourriture indispensable.
Mais il va plus loin car il précise : « Je suis le pain de vie ! »
Quand on perçoit que le pain que nous mangeons devient partie intégrante de notre corps, on peut en déduire que « manger » Jésus est donc l’inviter à habiter en nous.
« Si quelqu’un vient à moi, il n’aura jamais faim. »

Le bon berger

Il précise qu’il ne fait pas que nourrir ses brebis, les guider et les protéger comme le font tous les bergers. Il ajoute qu’il connaît personnellement chacune d’elles et que personne ne pourra les lui prendre. Dans un autre contexte, il a indiqué qu’il était prêt à remuer ciel et terre pour retrouver une brebis qui s’est perdue. Il a même ajouté : « Je donne ma vie pour mes brebis. »
« Celui qui croit en moi ne sera jamais abandonné. »

La porte

Jésus parlait alors de...
Auteurs
Pascal GONZALEZ

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Informations complémentaires



* Ces déclarations se trouvent toutes dans l’Évangile de Jean 6.35 ; 8.12 ; 10.9 ; 10.11 ; 11.25 ; 14.6 ; 15.1.


Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...