Une guerre peut en cacher plusieurs autres

Complet
Note : 40
( 1 vote )
La guerre existe, même quand le sang ne coule pas.
Une guerre peut en cacher plusieurs autres
Le problème avec la guerre, c'est que nous ne nous sentons pas toujours très concernés.

Parfois proches mais toujours lointaines

Nous n'avons pas participé à la dernière guerre mondiale et ses quelques survivants ont souvent du mal à exprimer ce qu'ils ont vécu. Quant aux conflits armés aux quatre coins de la planète, les nouvelles technologies nous permettent bien de les suivre quasiment en direct, mais nous nous sentons différents de ces hommes et de ces femmes qui s'affrontent. Encore plus lorsqu'il s'agit de terroristes sur notre sol : nous avons tendance à les considérer comme des monstres appartenant à un autre monde. Certes, nous serions prêts à reconnaître que nous avons nous aussi de la violence en nous, mais nous pensons qu’elle n'a rien à voir avec ces guerres.

Tous en guerre

Pourtant, lorsque nous examinons courageusement tout ce dont nous sommes capables, nous devrions admettre que nous sommes nous aussi souvent en guerre. Cela peut être contre nos voisins, nos patrons, nos concurrents, nos frères ou nos sœurs… mais aussi contre nos conjoints, nos « ex » et même parfois nos enfants… Combien de mots et de gestes dont nous devrions avoir honte tellement ils sont violents ? Il n’y a pas que les armes de guerre qui tuent !

Toutes ont la même origine

Nous pouvons aussi constater que les raisons de toutes ces guerres (les nôtres et les autres) sont souvent les mêmes : l'égoïsme et l'orgueil. C'est ce qu'écrivait déjà l’apôtre Jacques au premier siècle : « Par où ces guerres et rivalités entre vous ont-elles commencé ? N’est-ce pas précisément dans les désirs qui se battent au-dedans de vous ? Vous voulez quelque chose et vous ne l'obtenez pas ; ainsi vous êtes disposés à tuer. Vous avez une ambition que vous n’arrivez pas à satisfaire, ainsi vous vous battez pour vous en sortir par la force. » C’est clair : la guerre la plus importante est celle qui fait rage en nous. Toutes les petites et les grandes guerres viennent de là.

Diagnostic et traitement

Reconnaissons-le : nous faisons rarement le bien que nous aimons et nous faisons trop souvent le mal que nous détestons pourtant. Nous souffrons tous de cette guerre intérieure. Le monde aussi.
C’est pour cela que les textes bibliques nous invitent à faire la paix avec Dieu pour trouver la paix en nous. Celle-ci ne sera peut-être pas possible avec tous, mais elle pourra nous éviter de nombreux conflits.

Déjà maintenant et bientôt plus

Et parce que nous aurons abandonné notre vie et notre violence à Dieu, nous connaîtrons la paix véritable dans nos cœurs. Nous attendrons aussi avec patience ce grand jour annoncé dans les dernières pages de la Bible. Elles le décrivent ainsi : « Dieu habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu. »
Admettre que la guerre fait rage en nous et que nos violences sont à l'origine de nombreuses « guerres », c’est faire nos premiers pas sur le chemin de la paix et du salut. Le Christ nous y attend.

Vous aimerez aussi

Ces femmes se réunissent en petits groupes pour confier leurs enfants à dieu. ...
Le manque de moyens n’explique pas tout. En attendant, des gens souffrent....
POUR AGRANDIR LA PLANCHE, CLIQUEZ ICI
Nous sommes à Smyrne en l’an 156. La persécution sous les Antonins était...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...