Être bénévole auprès des personnes en fin de vie

Extrait Réflexion

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Le désir de devenir bénévole en soins palliatifs est né de mes fonctions de DRH (directeur des ressources humaines). En dépit de trop d’images souvent attristantes de la gestion des ressources humaines, elles m’ont convaincu de la valeur primordiale de l’écoute et du regard bienveillant, y compris, si ce n’est d’abord, à l’égard de ceux qui sont en difficulté. Et mon bénévolat m’en a progressivement fait prendre une conscience plus aiguë : la grandeur de la personne humaine ne vient ni de ses succès, ni de sa santé, elle ne s’exprime pas dans la puissance, elle se dit dans la fragilité, et jamais ne se mesure à l’apparence. (…)

Soignant bénévole Des silences, un geste, une parole

Je conserve au fond de moi, comme un présent inestimable, la parole à peine audible d’une patiente auprès de qui je me tenais, très peu de temps avant son grand passage. Me sentant aussi pauvre qu’elle-même était mal dans son corps, je ne pus...

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Informations complémentaires



Extraits d’un témoignage de Xavier Grenet qui fut pendant 16 ans bénévole à la maison médicale Jeanne Garnier, unité de soins palliatifs à Paris.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...