Grâce et justice

Complet
Note : 50
( 1 vote )
Faire grâce. Est-ce toujours au mépris de la justice ?
Grâce et justice
Les magistrats qui ont jugé Jacqueline Sauvage pour le meurtre de son mari ont protesté lorsque François Hollande l’a fait sortir de prison. Certes, ces représentants de la justice étaient bien conscients que cette pauvre femme avait subi pendant des dizaines d’années des violences et des outrages sans nombre de la part de cet homme. N’empêche ! Ils se sont sentis désavoués par cette grâce présidentielle. Cette femme avait commis un meurtre. Alors, au nom de quoi la libérer ? On pourrait penser la même chose du message évangélique de la grâce.

Les bonnes intentions ne suffisent pas

Certes, chacun se réjouit d’apprendre que Dieu aime les hommes. Mais est-il juste quand il fait grâce à des coupables ?
La Bible répond oui et elle précise pourquoi : « Dieu rend justes les êtres humains par leur foi en Jésus-Christ. Il le fait pour tous ceux qui croient au Christ, parce qu’il n’y a pas de différence entre eux : tous ont péché et tous sont privés de la gloire de Dieu. Mais dans sa bonté, Dieu les rend justes gratuitement par Jésus-Christ, qui les libère du péché. Dieu l’a offert en sacrifice. Alors par sa mort, le Christ obtient le pardon des péchés pour ceux qui croient en lui. Ainsi Dieu a voulu montrer qu’il est toujours juste : il l’était autrefois, quand il a été patient et n’a pas puni les péchés des êtres humains. Mais il est juste aujourd’hui, puisqu’il veut à la fois être juste et rendre justes ceux qui croient en Jésus. »

Croix et grâce : deux mots qui vont ensemble

Dans la pensée biblique, la mort de Jésus n’est pas seulement la démonstration de son amour. Elle est aussi celle de sa justice car elle est clairement présentée comme un sacrifice pour le péché. Le mal commis par les hommes ne pouvait pas être effacé comme s’il n’avait jamais existé. Il a fallu que quelqu’un en supporte les conséquences. Voici ce que Jésus a dit : « Personne ne prend ma vie, mais je la donne moi-même… C’est l’ordre que mon Père m’a donné. »

La grâce a coûté cher à Dieu

Ainsi donc, quand Dieu fait cadeau du paradis à celui qui croit en lui, c’est parce qu’il en a lui-même payé le prix. En Jésus, Dieu qui a pris littéralement la place des hommes pécheurs.
Voilà pourquoi tous ceux qui mettent toute leur confiance en Jésus-Christ peuvent être certains de vivre l’éternité avec lui. C’est un cadeau divin qui ne dépend pas de ce qu’ils sont ou de ce qu’ils font.
La Bible ne peut pas être plus claire : « C’est par la grâce de Dieu que vous avez été sauvés, au moyen de la foi. Ce salut ne vient pas de vous, il est un don de Dieu ; il n’est pas le résultat de vos efforts, et ainsi personne ne peut se vanter. » Cette grâce-là n’est pas un oreiller de paresse puisque l’apôtre ajoute aussitôt : « Dieu… nous a créés dans le Christ Jésus pour que nous menions une vie riche en actions bonnes que Dieu a préparées pour que nous les fassions. »
Dieu n’aime pas les hommes seulement avec des mots. En lui seul, justice et amour se réconcilient parfaitement.


Pour aller plus loin :
Romains 3 ; Jean 10.15 ; Marc 10.45 ; Éphésiens 2.8-10

Vous aimerez aussi

Aujourd’hui, être pauvre, c’est manquer d’argent, ne pas avoir...
C’est à ses fruits qu’on repère un arbre. Sur les douze disciples de...
L’art de profiter du vent… Cela fait quinze ans que je pratique le...
Il y a parfois des héritages qu’il faut refuser. Il est aujourd’hui acquis...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...