Vivre le couple sans se renier

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Vivre le couple sans se renier
Propos recueillis par Anne-Marie Delaugère

Quelle différence entre le couple d’hier et le couple d’aujourd’hui ?

L’importance donnée aux libertés individuelles et aux droits de la personne est le changement majeur. Dans la société traditionnelle, la personne était définie par le groupe auquel elle appartenait et beaucoup de devoirs lui incombaient. Aujourd’hui, l’individu se veut maître de sa vie, responsable de son identité et de sa morale. Il est animé, selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann, d’une « irrépressible injonction à être soi ».
La nouvelle éthique individualiste a des impacts sur la place de l’individu au sein du couple face à la réalité de ses désirs et non-désirs.

Est-ce que le couple reste un modèle de vie ?

Oui, tout-à-fait. La vie de couple concerne 66,4 % de la population (INSEE 2014).
Selon des recherches récentes, seuls 2 % de la population n’auront jamais vécu en couple au terme de leur existence. Dans les couples, on intègre les couples pacsés (4,3 %), les couples en union libre (22,6 %) et les couples mariés (73,1 %).
Le mariage est aujourd’hui une forme de couple parmi d’autres : seulement 37,63 % de la population est mariée en France. Si le mariage traverse une crise, le couple, lui, se porte bien.

Quelles sont les motivations à vivre en couple ?

Le couple est un choix de vie. Il ne répond plus à une nécessité sociale ou familiale comme jusqu’au 19e siècle où le choix individuel, motivé par l’amour, était restreint.
Les buts du mariage et de la sexualité ont...

Vous aimerez aussi

Laisse le vent gonfler tes voiles Et pousser ton bateau sur l’autre bord... ...
« La poésie est un moyen d'échanges pour faire connaître Dieu de manière...
C’est souvent au travers de questions d’enfants que surgissent les...
Plus le pardon est difficile, plus il est indispensable. La vie de Corrie Ten...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...