De la mort à la vie

Complet Témoignage

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Pascal Kropp Je n’ai jamais vu mon père biologique. Ma mère, elle, était malade. J’ai donc été élevé dans une famille d’accueil chrétienne non pratiquante. Elle a fait comme elle a pu, mais je souffrais de carences affectives.

Je suis devenu délinquant sexuel

À 18 ans, je suis tombé gravement malade. J’ai intégré un Centre d’Aide par le Travail du fait de mon handicap psychique. Les années ont passé.
Malheureusement, j’ai commis plusieurs délits à caractère sexuel. L’inspectrice de police, qui m’auditionnait à cette époque, était gentille. Elle m’a dit : « Monsieur Kropp, si un jour vous êtes en détresse et sur le point de faire des bêtises, n’hésitez pas à m’appeler. »
Après une rupture sentimentale, je me sentais perdu. C’est ainsi que de fil en aiguille, j’ai fréquenté une Église protestante luthérienne charismatique. Les gens m’ont paru bizarres mais j’ai persévéré. J’ai aussi commencé une relation d’aide avec deux personnes de la communauté.
En 2001, je commettais malheureusement un grave délit. Je n’oublierai jamais le moment où l’inspecteur de police m’a passé les menottes.

Envie de suicide

En novembre 2002, je me suis dirigé vers les ponts de Strasbourg avec l’intention de me jeter par-dessus bord. En effet, pris d’une forte pulsion, ni mon entretien avec mon binôme de relation d’aide, ni la prière ne diminuaient cette pulsion. J’ai alors enjambé la barrière, prêt à en finir quand j’ai défié Dieu de venir à mon secours.
À ce moment même, comme un éclair dans ma tête, une voix autoritaire m’a dit : « Mets-toi en sécurité, prends ton téléphone et appelle. »
J’ai obéi et j’ai commencé à appeler plusieurs personnes : sans réponse ! Complètement désespéré, je décide d’appeler l’inspectrice mais c’est l’inspecteur qui m’avait menotté un an auparavant qui décroche.

Une invitation qui a tout changé

Je lui expose ma détresse et il me dit : « Oui je me souviens de vous. Est-ce que vous avez prévu quelque chose demain soir ? » Me demandant quelle idée il a derrière la tête, je lui réponds que je n’ai rien de prévu. Il ajoute alors : « Je vous invite à un repas chrétien des hommes d’affaires du plein Évangile ». J’ai accepté.
Le thème de cette soirée était taillé pour les difficultés que je vivais. Des frères chrétiens m’ont imposé les mains en priant pour moi. J’ai pleuré, pleuré, pleuré… et décidé de donner ma vie au Seigneur Jésus-Christ. Je n’oublierais jamais l’inspecteur qui m’a pris dans ses bras à cet instant.
Cette décision a radicalement changé ma vie, même s’il a fallu quelques années jusqu’à ma totale guérison. Dieu m’a guéri et délivré de la cigarette, de la drogue et de tout ce qui aurait pu me faire mourir. Il a aussi changé mon regard sur la femme. D’objet auparavant, je la vois maintenant avec les yeux du Dieu d’amour.
Aujourd’hui, j’ai un diplôme d’état d’ambulancier. J’ai aussi écrit un premier livre « L’Adopté du Père », un parcours poétique qui retrace les grandes étapes de ma vie. J’espère vivre de mon écriture.
Gloire et honneur à Dieu. À lui appartiennent le règne, la puissance et la gloire à tout jamais.

Auteurs
Pascal KROPP

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...