J’ai quitté l’Iran pour éviter la prison

Complet
Note : 40
( 1 vote )
C’est l’honnêteté d’un chrétien qui a éveillé l’intérêt de Nader pour l’Évangile.
J’ai quitté l’Iran pour éviter la prison
Je suis iranien. Dans mon pays, j’avais un travail, une famille, une maison. J’étais agent immobilier et je gagnais bien ma vie.
Un jour, j’ai vendu une maison, mais les personnes qui ont rédigé le contrat se sont trompées en écrivant un prix plus bas que celui convenu. Quand je m’en suis rendu compte, c’était trop tard car tout était déjà signé. Mais le lendemain, l’acquéreur m’a apporté la différence. J’ai été très étonné. Je lui ai demandé pourquoi il faisait ça, car il n’était pas obligé. Il m’a répondu qu’il était chrétien et qu’il ne pouvait pas voler.
Je me suis demandé comment c’était possible. Cela a attisé ma curiosité et j’ai voulu le revoir. Peu à peu, nous sommes devenus amis.
Un jour, je lui ai confié que ma fille était malade. Il m’a proposé de prier pour elle et ma fille a peu à peu guéri. Alors j’ai eu envie d’assister aux cours sur l’Évangile. J’y allais en cachette, car en Iran, il est interdit de quitter l’Islam pour devenir chrétien. Les cours avaient lieu dans une église de maison, une église secrète.
J’ai pu me procurer une Bible. Je la cachais dans mon bureau, au travail. Mais elle a été trouvée par l’agent d’entretien qui m’a dénoncé.
J’ai alors été obligé de quitter l’Iran pour éviter la prison.
J’ai fui en Turquie. J’ai réussi à m’enfuir en Bulgarie où on m’a arrêté et frappé. Au bout d’un périple de quinze mois, je suis arrivé en France.
À Paris, j’ai dormi sous les ponts quelques jours jusqu’à ce que je rencontre le pasteur d’une église iranienne, grâce au bouche à oreille. Il m’a aidé à trouver un réseau social sur internet.On m’a logé dans un foyer. Je partage une chambre de 10 mètres carré avec une autre personne.
J’ai continué à aller aux cours sur la Bible et j’ai été baptisé le 25 novembre 2018.
Je n’ai pas peur de témoigner de ma foi, car Dieu est avec moi. Jésus, mon Dieu vivant, m’aide à surmonter toutes les épreuves.


À ce jour, l’OFPRA (L’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) a refusé la demande d’asile de Nader. Il attend s’être convoqué auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile.

Vous aimerez aussi

Propos recueillis par la Rédaction* Les apparitions surnaturelles sont...
Mariage, divorce, remariage… et au bout du compte la dépression! Ce...
Propos recueillis par Georges Mary. Alain, nous te connaissons surtout à...
Je rêvais de devenir sauveteur mais c’est moi qui avais besoin d’être...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...