Après 20 siècles, le christianisme n’a toujours pas fait ses preuves.

Complet Définition et idées reçues

Abonnement au magazine Croire et lire

Je m'abonne

Si la foi chrétienne était vraie, ça se saurait. Après tout, les chrétiens ne disent-ils pas qu'on reconnaît un arbre à ses fruits ? Force est de constater qu'après vingt siècles, le christianisme n’a toujours pas fait ses preuves. Au contraire, il a été source de guerres religieuses, de dénigrement des femmes et d'autres minorités. Non, certainement, le christianisme ne peut pas être vrai, parce que nous n'en voyons pas les résultats positifs.

Permettez-moi de faire trois remarques.

15 église (Petite)D'abord, il faudrait s'accorder sur ce que sont ces fameuses « preuves ». Est-ce une nouvelle vision du soin des autres, préfigurant l'émergence du système de soin contemporain ? Est-ce une nouvelle vision de la liberté, de la générosité, de l'histoire ? Est-ce une contribution à l'éducation, à la science, ou aux arts ? Dans ce cas, cela va vous conduire à relativiser un peu l'affirmation que le christianisme n'a pas fait ses preuves. En effet, nous pourrions empiler des exemples pour voir de quel côté penche la balance : guerres de religion vs soin des lépreux ; dénigrement des femmes vs salut des juifs lors de la Shoah. Ne prenez pas simplement les exemples contre la foi chrétienne : soyez intègres et impartiaux dans votre recherche. Regardez aussi les exemples positifs !

Ensuite, la foi chrétienne vous dit pourquoi les chrétiens ne font pas leurs preuves. La Bible nous dit que, chrétiens ou non, nous sommes tous affectés par le même mal. Les chrétiens ne sont pas magiquement devenus parfaits. Ils essaient au mieux d'accorder leur vie avec leur foi. Mais ce chemin est imparfait. Cela pourrait sembler une mauvaise nouvelle... mais en réalité c'est une bonne nouvelle ! Cela veut dire que le chemin de la foi est ouvert pour tous, qu'il n'y a pas de perfection initiale exigée. Venez à Christ, tels que vous êtes !

Enfin, et c'est le plus important, vous ne vous posez pas la bonne question. La vraie question n'est pas de savoir si la foi chrétienne a fait ses preuves, mais plutôt de savoir si ce qu'elle affirme est vrai. Comme le disait G.K. Chesterton : « On n’a pas essayé l’idéal chrétien et trouvé insatisfaisant, mais on l’a trouvé difficile et on ne l’a pas essayé. » Vous regardez à ce que font les chrétiens, et vous en voyez toutes les obscurités et les défauts. Mais est-ce là le principal problème ? Non, le problème c'est que nous lisons la Bible, nous regardons ce que la foi chrétienne implique... et nous lui tournons le dos.

D'ailleurs pour bien comprendre cela regardez ce que sont les exigences de la foi chrétienne : l'acceptation que quelqu'un d'autre est roi de votre vie (Christ), le devoir d'amour des autres, le don incessant du pardon (envers tous), la générosité envers les plus démunis...

Parce que nous sommes tous tournés vers nos besoins, que nous sommes imparfaits, aveugles, parfois violents et narcissiques, nous ne désirons naturellement pas ce que la foi chrétienne propose. Voilà le problème : la foi chrétienne est radicale, elle nous bouscule, le Christ qui en est le cœur réclame notre vie entière. Êtes-vous prêt ?

Auteurs
Yannick IMBERT

Recevez ce numéro
au format papier

8 €

J'achète ce numéro

Ce numéro sera bientôt disponible à l'achat au format numérique.

Abonnement au magazine Croire et lire

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...