Apprentissage et confinement

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Quelles leçons après l’expérience de l’école à la maison ?
Apprentissage et confinement
Je suis enseignante de formation. Avec mon mari, nous avons décidé d’instruire nos quatre enfants à la maison pendant certaines saisons de notre vie. Cela a été un avantage lorsque nous avons dû déménager de France en Suède, puis en Suisse et aux États-Unis.

Mon expérience

Mon plus grand bonheur a été de connaître nos enfants personnellement : leurs préférences, leurs talents, leur manière d’apprendre, leur sensibilité…
Je réalise qu’aujourd’hui, ils n’ont pas eu de problème pour trouver leur voie, ils savent ce qu’ils veulent faire de leur vie. Nos plus grands ont parfois intégré des écoles locales : ce fut riche en découvertes et en manières d’instruire.

L’enseignement en période de confinement

Quand l’école à la maison est voulue comme moyen d’éducation et d’instruction, elle se prépare et s’organise. Généralement, c’est l’un des parents qui prend en charge les enfants, souvent à plein temps.
Quand elle est imposée, comme ce fut le cas lors du confinement, c’est plus difficile car elle est improvisée et s’ajoute à une activité professionnelle. Pas évident du tout. De plus, les parents doivent exécuter les activités d’apprentissage conçues par les enseignants.
Il y a eu d’excellents parents responsables et aussi d’excellents enseignants qui ont pris le temps d’appeler leurs élèves chaque soir pour faire un point sur la journée. Malheureusement, cela n’a pas toujours été ainsi.

Premières leçons

Un des points positifs de cette expérience est que les parents ont été obligés de se plonger dans le contenu de l’activité scolaire de leurs enfants. Certains parents ont été stupéfaits de découvrir des lacunes chez leurs enfants et d’autres encouragés en découvrant leur autonomie. Hélas, pour les enfants de foyers dysfonctionnels, cela n’a pas été simple. Certains n’ont pas été aidés.

École-parents-enfants, un trio toujours gagnant

J’enseigne aujourd’hui dans une école. Je sais que les parents et les enseignants doivent faire équipe pour réussir. Nous remarquons que les enfants qui sont bien suivis à la maison sont souvent ceux qui réussissent le mieux à l’école.
Je crois que l’essentiel réside dans le fait d’apprendre à aimer et d’aimer apprendre. Cela me semble le plus important car on apprend toute notre vie !

Apprentissage et sociabilité

On reproche parfois à l’enseignement à la maison de ne pas favoriser la sociabilité des enfants. Il serait plus juste de dire qu’elle est d’une autre nature dans la mesure où les sorties éducatives et culturelles voulue par le parent enseignant occasionnent de nombreux contacts intergénérationnels, ce qui n’est pas forcément le cas dans une école avec un seul adulte de référence et les mêmes camarades pendant une année.

Vous aimerez aussi

Entendu sur Fréquence Protestante : Anne-Marie Delaugère interviewe Gilbert...
Pâques peut nous surprendre en nous rappelant que le Christ, mort sur la croix,...
Quand la musique sert l’action et le message. Un peu partout en ces jours qui...
Témoignage et réflexions sur les aides proposées. Après le décès de mon...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...