Découvrir les mondes de l’enfant

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Entendu sur Fréquence Protestante : Anne-Marie Delaugère interviewe Gilbert Joss, animateur auprès des enfants et formateur au sein de la Ligue pour la Lecture de la Bible.
Découvrir les mondes de l’enfant
Ma préoccupation, en tant qu’animateur, est de rejoindre l’enfant dans ses mondes. Ce ne sont pas les enfants qui viennent vers moi. C’est moi qui vais les rejoindre pour capter leur attention, susciter leur intérêt et les aider à comprendre…
Les mondes de l’enfant ce sont le jeu, le chant, les activités, les histoires. L’enfant apprend beaucoup en jouant. Pourquoi ne transmettrais-je pas l’Évangile au travers du jeu ? Je peux jouer pendant 45 minutes et transmettre quelque chose sans forcément le dire.
Souvent, on veut tout dire et trop en dire. Jésus, quand il racontait une parabole, ne donnait que rarement des explications. Il laissait chacun se débrouiller.
Faisons de même et laissons les choses mûrir dans le cœur de l’enfant.


Les chrétiens ne sont pas des donneurs de leçons mais les messagers d’une bonne nouvelle, sujet d’une grande joie pour tous ceux qui l’entendent.

Il était une fois au royaume Goutte…

Enseigner sans dégoûter

On peut être roi, avoir le meilleur des projets pour son royaume ainsi que les meilleures intentions du monde, et pourtant échouer lamentablement à le partager…
Comment communiquer sans prendre l’autre à rebrousse-poil ? Comment susciter l’envie d’écouter ?
Ces questions restent d’actualité…
« Il était une fois le roi Amibe qui régnait sur le royaume Goutte. C’était un homme intelligent mais personne ne l’écoutait et son conseiller lui dit : « Sire, prenez cette potion magique à l’ail et tout le monde vous remarquera. » Ce que fit le roi. Il parcourut tout son royaume en annonçant comment on pouvait vivre en harmonie les uns avec les autres. Mais tout le monde s’enfuyait devant lui en se pinçant le nez.
« Sire, il faut vous assurer que tout le monde puisse vous entendre. Prenez ce porte-voix » lui recommanda son conseiller. Et le roi parcourut tout son royaume avec son porte-voix en annonçant comment on pouvait vivre en harmonie les uns avec les autres, mais tout le monde s’enfuyait en se bouchant les oreilles et en se pinçant le nez.
Le roi Amibe était déçu et son conseiller lui dit : « Sire, le peuple est trop stupide pour reconnaître la sagesse que vous voulez lui transmettre, il faut l’obliger à l’écouter. » Alors le roi convoqua tout son peuple dans une grande salle et là, il leur expliqua en long en large et en travers comment on pouvait vivre en harmonie les uns avec les autres. À la fin de son discours, lorsque les grandes portes de la salle se sont ouvertes, tout le monde s’est enfui à la nage. Sans s’en apercevoir, ils avaient quitté le royaume Goutte.
C’est pourquoi, depuis ce jour-là, on les appelle les « dégouttés ».

Vous aimerez aussi

Qui a dit que les hommes du premier siècle étaient plus crédules que ceux...
« Sola Fide » (la foi seule) est l’une des proclamations radicales de la...
Nous avons mené l’enquête en allant à la source… C’est le soir. Jésus...
C’est clair : nous n’avons pas vraiment de pouvoir pour orienter les...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...