Une agriculture responsable et respectueuse de l’environnement

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Une expérience au Bénin.
Une agriculture responsable et respectueuse de l’environnement
Quand on entre dans la salle de formation d’ESOP (l’association Entraide Solidarité et Progrès) une inscription saute inévitablement aux yeux : « L’agroécologie n’est pas un système de production mais un mode de vie ! » Voilà la devise de cette association béninoise, partenaire du SEL. Son objectif ? Aider les paysans à pratiquer une agriculture responsable et respectueuse de la terre.
Car l’agroécologie est bien plus qu’un système de production ! C’est un mode de vie qui va bien au-delà de simples techniques agricoles. Pour être efficace, elle doit être véritablement au cœur de la vie quotidienne des paysans.
ESOP a identifié trois étapes pour accompagner les paysans à changer leurs modes d’agriculture et de vie.

Sensibiliser les paysans

Tout d’abord, une prise de conscience des paysans est nécessaire : ils ont une responsabilité face à l’environnement. Celui-ci a du potentiel et de la valeur. Certaines ressources sonttoutefois limitées. D’où l’importance de ne pas les surexploiter. C’est pourquoi, l’association encourage les paysans à élargir le champ des possibles en utilisant des ressources naturelles, tout aussi utiles mais parfois oubliées, comme des semences de variétés locales.

Changer les habitudes

Les membres d’ESOP attirent l’attention des paysans sur le développement d’activités agricoles et d’élevage accessibles à tous. Car avec peu on peut faire beaucoup, si l’on s’en donne les moyens !
Ils encouragent également l’utilisation de semences locales et la diversification des activités agricoles, comme, par exemple, l’association de plusieurs cultures entre elles ou l’association de l’élevage et des cultures.
Nul besoin d’avoir recours à de gros investissements en matériel ou produits chimiques ! Pratiquer une agriculture responsable et respectueuse de la terre est à la portée de chacun.

Voir plus loin

L’association souhaite apporter une réponse immédiate aux besoins des populations et veut que ses bénéficiaires puissent aller vers l’autonomie et atteindre la sécurité alimentaire grâce à leurs activités agricoles. Pour aujourd’hui certes, mais pour demain également !
Une terre restaurée, voilà l’héritage que les paysans pourront laisser à leurs enfants !
Conscients que leur environnement est un allié précieux et qu’avec peu de moyens, il est possible de voir de beaux résultats, les paysans reprennent ainsi espoir. Une nouvelle perspective d’avenir s’ouvre devant eux. Oui, ils sont capables de sortir de la pauvreté !

Le SEL

Le Service d’Entraide et de Liaison est une association protestante de solidarité internationale qui vise à améliorer les conditions de vie de personnes et de populations en situations de pauvreté dans les pays en développement. Elle travaille en partenariat avec des organisations chrétiennes locales, responsables des projets qu’elles élaborent et mettent en œuvre.
Pour plus d’infos : www.selfrance.org.

Vous aimerez aussi

La crise économique et financière de 2008 a très fortement accentué un...
On croit tout savoir de l’Église, mais l’essentiel nous échappe souvent....
Deuxième partie La première partie* de la Bible se termine par la promesse...
Romancer l’histoire… pour que nous puissions mieux l’imaginer. Ce...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...