Ma mère m’a montré le chemin. J’ai choisi de le prendre

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Ma mère m’a montré le chemin. J’ai choisi de le prendre

J’avais quatre ans lorsque mon père a divorcé de ma mère, la laissant seule avec deux enfants. Nous étions dans un pays dont nous ne comprenions pas la langue. Elle s’est donc accrochée à ce qu’il lui restait : Dieu. Et elle nous a appris à faire de même en priant à tout moment.
Elle nous emmenait tous les dimanches à l’église et nous racontait inlassablement les mêmes histoires tous les soirs. J’ai donc grandi avec la ferme conviction que Dieu existait et qu’il répondait aux prières. Je n’ai donc pas hésité à faire appel à lui, à le prier, et lui dire très tôt : « Seigneur, je te donne ma vie. »
Très jeune, je me suis mis avec un ami à la lecture sérieuse de la Bible. À cette époque, j’ai rencontré aussi de nombreux chrétiens convaincus. J’admirais leur foi.
Est venue ensuite l’adolescence, une période pendant laquelle je n’arrivais pas à me faire d’amis. Je me rendais bien à l’église le dimanche, mais j’avais plus d’intérêt pour les jeux vidéo, la musique et les livres. Je me cherchais, et je cherchais le moyen de « paraître cool ». J’ai commencé à mettre la foi de côté pour m’intéresser davantage aux choses de ce monde.
J’ai toutefois continué à fréquenter le monde chrétien régulièrement. Il me manquait toutefois quelque chose d’essentiel.
C’est un passage de l’Évangile qui m’a permis de faire une découverte décisive. Il se situe à un moment triste puisque Jésus sait sa mort prochaine.

Jésus et ses disciples vont...

Marc 14.32-36.


Vous aimerez aussi

Accepter sans comprendre. Vivre dans l’espérance. Au matin du 24 décembre...
Didier se serait moqué de vous si vous lui aviez annoncé qu’il épouserait...
L’ignorance ne nous met pas à l’abri des forces du mal. Michèle en a fait...
Les souvenirs de mon enfance sont contrastés entre l’amour de ma mère pour...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...