« Ensemble pour l’Europe » : Les mouvements pour une Europe spirituelle !

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
« Ensemble pour l’Europe » : Les mouvements pour une Europe spirituelle !
Depuis quelques années nous assistons à un nouveau développement des relations entre les différents mouvements et communautés. Également entre ceux-ci et les Églises. A quatre reprises, à Stuttgart en 2004 et 2007, à Bruxelles en 2012 et à Munich en 2016, plus de 300 groupements chrétiens ont affirmé et célébré leur volonté d’être « Ensemble pour l’Europe ».  

Ils veulent ainsi répondre aux injonctions apostoliques à porter ensemble le ministère du Christ, en valorisant leurs diffé rentes exp ériences de l’Esprit, plutôt que d’être en concurrence. Ils s’engagent aussi pour la construction d’une Europe des valeurs dans l’Église et la Société. Une Europe plus large que l’Union européenne avec son projet politique et économique.

En Suisse, des communautés et des mouvements se rencontrent régulièrement dans le même esprit. Personnellement, je suis membre du comité suisse d’Ensemble pour l’Europe (qui en Suisse s’appelle « En Chemin Ensemble »).

Avec mon épouse Chantal, j’ ai participé au premier rassemblement à Stuttgart, en 2004 et au quatrième à Munich. C’étaient des rencontres inoubliables. Des grands moments du Corps du Christ en Europe ! Le deuxième comme le troisième étaient retransmis dans plus de 150 villes en Europe. En Suisse romande, le centre œcuménique de Genève et la communauté de Saint Loup ont accueilli, à ces occasions, des représentants de divers mouvements et des Églises en Suisse romande.

A. Événements marquants ayant ouvert la voie à Ensemble pour l’Europe

La rencontre de Stuttgart n’est pas née de la dernière pluie. A l’intérieur du protestantisme allemand, les différents mouvements se rencontrent régulièrement depuis 1969. Ils ont formé la majorité des 175 mouvements et communauté s pr ésents à Stuttgart en 2004.

Dans le catholicisme, à la veille de Pentecôte 1998, le pape Jean-Paul II a appelé les mouvements catholiques à la communion. Appel qui a été suivi par l’organisation de nombreuses rencontres entre mouvements catholiques.

En 1999 une première rencontre entre responsables de mouvements a eu lieu au lendemain de la signature sur la justification par la foi, à Augsbourg.

Chiara Lubich, la pr ésidente du mouvement des Focolari, a dit alors une parole restée dans la mémoire : « Ne faisons pas de programme nous-mêmes ! La partition est écrite dans le ciel ; mettons-nous ensemble à l'écoute de l’Esprit saint et faisons ce qu’il nous dit ». L’année suivante, avec d’autres responsables de mouvements catholiques, elle a été invitée au congrès annuel des responsables des mouvements protestants qui se rassemblent chaque année depuis 1969. Ce fut un temps de grâce avec des échanges de pardon.

En 2001 à Munich, des mouvements protestants, é vang éliques et catholiques se sont rassemblés. La rencontre de Stuttgart est le fruit de l’ amiti é née entre les responsables de ces mouvements. S’y sont ajoutés quelques mouvements orthodoxes....

Vous aimerez aussi

Introduction ((Cet article a paru en 1979 dans Hokhma, N° 12 (pour la première...
Proximité et dépendance. Au cours des siècles, les chrétiens ont été...
Une fois encore, la violence aveugle, les tirs de missiles en rafales et les...
Joël Reymond : «  Reconnectés à nos racines juives - perspectives...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...