Sorti d’Égypte

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Sorti d’Égypte

J’ai longtemps argumenté pour inciter les gens à croire en Dieu.

Quand j’étais étudiant, j’ai passé des soirées entières en débats très longs et très intéressants. Avec le recul, je doute qu’ils aient été très fructueux. Il y a toujours un moment où ça « cale », où toutes les démonstrations du monde n’aboutissent à rien. Jésus disait que même des miracles ne susciteraient pas la foi chez quelqu’un qui est résolu à ne rien entendre. On ne donne pas à boire à un âne qui n’a pas soif. Et le gros problème de nos sociétés matérialistes, c’est qu’on n’a plus soif – du moins, le croit-on…

Avec le temps, j’argumente beaucoup moins (même s’il est utile de le faire) et je témoigne de « ma sortie d’Égypte ».

Je m’explique.

Ce qu’il a fait pour toi

On oublie souvent que les « 10 Commandements » sont introduits par ces mots adressés à Israël : « Je suis le SEIGNEUR ton Dieu. C’est moi qui t’ai fait sortir d’Égypte, où tu étais esclave. »

Ces Commandements commencent donc par un rappel historique : « regarde ce que ton Dieu a fait pour toi, et souviens-t ’en. Ton Dieu n’est pas un Dieu abstrait. Tu ne le vois pas, tu ne le verras même jamais. Cependant, tu as vu ce qu’il a fait pour toi, et tu verras encore d’autres choses de sa part. »

     Comment un Dieu invisible se révélerait-il autrement que par ce qu’il fait ? Comment peut-il se faire connaître autrement que par son action ? Il peut envoyer des visions, des extases mystiques : ça existe. Mais dans l’immense majorité des cas, c’est par ses interventions qu’il se dévoile.

     Certes, l’Évangile atteste que Dieu s’est montré. Jésus déclare en effet : « Celui qui m’a vu, a vu le Père ». Jésus a laissé une trace historique qui n’est plus contestée aujourd’hui. Bien sûr, tous n’ont pas reconnu Dieu dans sa personne ; pourtant, c’est bien pour cela qu’il est venu. Depuis deux millénaires, les témoins se sont succédés pour affirmer qu’il était bien la manifestation visible de Dieu et qu’il était venu pour nous délivrer non pas de l’Égypte, mais de nos « Égypte » intérieures. Il est bien celui qui nous libère de tout ce qui nous emprisonne, nous angoisse, nous tient lié ou nous empêche de nous projeter au-delà du désespoir et de la mort.

Ce qu’il a fait pour eux

L’Évangile raconte qu’un jour, Jésus parle avec une Samaritaine ; or, un Juif ...

Vous aimerez aussi

Je suis née en 1992, à Singapour, où j'ai grandi dans une famille dont les...
Dieu a, en effet, mis sur mon chemin un « ange », comme je l’appelle, une...
« Le pain qui donne la vie, c’est moi. Si quelqu’un vient à moi, il...
Un chrétien est celui qui croit en Jésus-Christ, c'est-à-dire qui le...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...