Jésus en questions ..... «Pourquoi quatre évangiles ?»

Complet Réflexion 4 commentaires

Témoignages multiples, parfois contradictoires en apparence, les évangiles nous donnent ensemble une vision plus complète et stimulante de la vie et de l’enseignement de Jésus.

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Jésus en questions ..... «Pourquoi quatre évangiles ?»

C’est un principe dans la Bible: plusieurs témoignages valent toujours mieux qu’un seul(1). Quand on les recoupe entre eux, ils permettent de nous faire une meilleure idée de ce qui s’est passé, de ce qui s’est dit et d’approcher de la vérité. Mais en même temps, chacun des témoins garde son propre point de vue qu’il raconte avec ses mots, sa compréhension, son ressenti.

C’est plutôt bon signe

Deux témoignages ne sont jamais exactement identiques, sinon il faut suspecter la crédibilité des témoins: ils se seraient mis d’accord entre eux. Les évangiles sont des témoignages qui ont un statut particulier. Ils nous transmettent la vie et l’enseignement de Jésus. Deux sont l’œuvre de disciples de Jésus (Matthieu et Jean), les deux autres sont des témoignages indirects mais contemporains (Luc et Marc). L’Église ne nous a transmis que quatre évangiles qu’elle reconnaît comme inspirés. Ce qui est finalement assez peu au regard des 66 livres canoniques qui constituent la Bible et de l’importance du Christ pour le christianisme.

Les textes de trois des quatre évangiles peuvent être mis en regard. Il s’agit de ceux de Matthieu, Marc et Luc. C’est pour cela qu’on les appelle «synoptiques». L’évangile de Jean a une présentation très différente et complémentaire aux synoptiques(2). Cependant les récits de la Passion de Jean peuvent être eux aussi mis en parallèle avec ceux des trois autres. C’est d’ailleurs le cœur des quatre évangiles.

Une très grande partie de l’évangile de Marc se retrouve dans celui de Matthieu. Matthieu et Luc partagent un certain nombre de paroles du Christ qu’on ne retrouve pas dans Marc (250 versets) sans pour autant être exactement semblables(3). Luc et Matthieu ont des textes qui leur sont propres(4). Tout cela conduit à postuler que les synoptiques ont fixé par écrit des sources différentes dont certaines remontent à des traditions orales transmises par les apôtres eux-mêmes. Il n’existe donc pas d’évangile unique(5).

Ils s’adaptent à tous

Les auteurs ont écrit pour des lecteurs différents. Matthieu ajoute au texte concis de Marc beaucoup de citations du premier Testament, comme étant réalisées, ce qui n’a de sens que pour des lecteurs hébraïsants(6). De son côté, l’évangéliste Jean est obligé de donner des notes explicatives aux mots de la culture hébraïque(7). Ce ne sont plus les mêmes lecteurs ni la même façon d’écrire.

Enfin chaque auteur a une intention théologique. Les évangiles ne se veulent pas neutres. Ils sont des témoignages transmis pour que le lecteur se prononce sur la personne de Jésus. Jean l’exprime le mieux: «Jésus a fait encore, devant ses disciples, beaucoup d’autres signes miraculeux qui ne sont pas racontés dans ce livre. Mais ce qui s’y trouve a été écrit pour que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu. Et si vous croyez en lui, vous aurez la vie par lui»(7).

Pour stimuler notre réflexion

Tout cela explique en partie les différences qui apparaissent entre les évangiles. Les sources ne sont pas toujours les mêmes, la transmission des récits oraux a pris des chemins différents, les intentions de l’auteur n’étaient pas les mêmes… S’il y a des différences notoires, bien souvent c’est qu’il y a une raison, une intention sous-jacente, à rechercher. Loin d’annuler le témoignage des quatre évangélistes, elles le crédibilisent d’autant plus.

Bibliographie

• Alfred Kuen, 66 en 1, introduction aux 66 livres de la Bible, Éditions Emmaüs, 1991.

• François Bassin, Franck Horton, Alfred Kuen, Introduction au Nouveau Testament, Évangiles et Actes, Éditions Emmaüs, 1990.

------------------------------------------------------------------

Philippe de Pol est pasteur au service d'une communauté protestante dans le Béarn.

Auteurs
Philippe DE POL

Ce numéro n'est plus disponible au format papier.

Ce numéro sera bientôt disponible à l'achat au format numérique.

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

1.
Deutéronome 19.15; Matthieu 18.16; 1Timothée 5.19.
2.
Il n’y a ainsi pas de récit de l’institution du dernier repas de Jésus, présupposé connu pour le lecteur, mais, à sa place, on trouve le lavement des pieds qui porte le même message.
3.
Le texte le plus symbolique est la prière du Notre Père. Comparer Matthieu 6.9-13 et Luc 11.2-4.
4.
La moitié des versets de Luc!
5.
Au cours de l’histoire de l’Église, les tentatives de compilation pour ne faire qu’un évangile ont toutes avorté. Heureusement! La vérité est un diamant qui brille de multiples facettes.
6.
Comparer par exemple Marc 1.14-15 et Matthieu 4.12-17; Marc 1.34 et Matthieu 8.16-17…
7.
Voir Jean 1.18, 41; 4.9.

Vous aimerez aussi

Commentaires

Karen

22 September 2018, à 06:11

Pourquoi les messes catholique ne lisent que Jean Luc Matthieu Marc comme livre de la bible

Georges Mary

22 September 2018, à 07:42

En réalité, dans chaque messe, on lit bien un texte de l'Ancien testament, un autre du Nouveau Testament et on termine par l'Evangile à la lecture duquel l’assemblée est appelée à se lever.
Il se peut que le prêtre ne commente principalement que l'Evangile, mais ce n'est pas obligatoire et ce n'est pas toujours le cas.
En revanche, les lectures sont préétablies sur un cycle de 3 années de telle sorte que ce seront toujours les mêmes textes bibliques qui seront lus tous les 3 ans. https://liturgie.catholique.fr/ressources/les-calendriers-liturgiques/

Fély

19 September, à 20:26

Je voudrais savoir qui est Luc, puisqu'il n'a jamais fait
partie des douze disciples du CHRIST.
YAHUSHUA a dit a ses disciples vous serez mais témoins.
Donc si ce Luc n'a jamais été un disciple, ni un témoin
comment se fait t-il qu'il tient un évangile et qui est t-il?

Georges Mary

19 September, à 20:49

Bonjour,
Avez-vous remarqué comment Luc commence son récit ?
En voici un extrait (dans la traduction Parole de Vie) : "Certains ont vu depuis le début ce que Dieu a fait chez nous. Ensuite, ils ont annoncé sa parole.
Puis, ils nous ont raconté tout cela et beaucoup d’entre nous ont commencé à en écrire l’histoire.
Alors, je me suis renseigné avec soin sur tout ce qui s’est passé depuis le début, et j’ai décidé, moi aussi, d’écrire un récit bien composé. Je fais cela pour toi, très cher Théophile. Ainsi, tu pourras voir que tu as reçu des enseignements solides."

On le comprend d'emblée. Luc fait plus œuvre d'historien que de témoin direct puisqu'il a fait appel à des témoignages fiables qu'il a recoupés pour rédiger son récit.
Quant à savoir qui il était, on dit en général que, vu son nom, c'est le seul auteur dans la Bible qui n'était pas juif. Il devait être de culture hellénistique (grecque).
Il est nommé à 3 reprises par l'apôtre Paul qui le nomme en Colossiens 4:14 "Luc, le médecin bien-aimé"
En 2 Timothée 4:11 Paul signale que Luc seul est avec lui, alors qu'il est lui-même en prison (à la fin de sa vie).
On voit aussi que Luc fait partie des personnes qui sont en compagnie de Paul lorsqu'il écrit sa lettre à son ami Philémon (Philémon 1:24)

Plus important encore à signaler : On lui doit aussi le livre des Actes des apôtres qu'il commence ainsi : "Théophile, j’ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner dès le commencement jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu’il avait choisis..."

La parole de Jésus "Vous serez mes témoins" s'adresse encore à chacun de nous il me semble (et tout cas, pour ceux qui croient en lui), même si nous ne l'avons pas côtoyé nous-mêmes.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...