Pourquoi Jésus devait mourir et ressusciter

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Pourquoi Jésus devait mourir et ressusciter

Pourquoi Jésus devait mourir

Jésus a dit : « Personne ne prend ma vie, mais je la donne moi-même. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la recevoir à nouveau. C’est l’ordre que mon Père m’a donné. » Il a même ajouté qu’il était venu dans ce monde pour offrir sa vie. Manifestement, Jésus n’a pas subi sa mort. Alors, pourquoi ? Parce que Dieu aime le pécheur mais ne peut supporter son péché. Toutes les choses mauvaises que vous et moi faisons sont un obstacle infranchissable entre lui et nous.

La mort de Jésus exprime

La justice de Dieu. Le Christ a vécu une vie entièrement juste, une vie d'amour et de service dans une entière confiance en Dieu, son Père. C'était la vie que nous aurions dû vivre. C’était donc le seul humain à ne pas être séparé de Dieu à cause de ses propres péchés. Il a voulu payer à notre place. S’il y avait eu un autre moyen pour nous réconcilier avec Dieu, soyons certains que Dieu l’aurait choisi.

L’amour de Dieu. Jésus a dit : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »

Pourquoi Jésus devait ressusciter

Dieu a publiquement justifié Jésus en le relevant de la mort. Déclaré coupable et condamné par les tribunaux des hommes, sa mort était en réalité un sacrifice pour les péchés des humains. Quelques instants avant d’expirer, Jésus a prononcé ces paroles : « Tout est accompli. » En le relevant de la mort, Dieu a dit en quelque sorte :« Oui c'est vrai ! »
L’Évangile est un message de vie. Certes, la mort de Jésus était nécessaire pour rendre notre réconciliation possible avec Dieu, mais elle n’est pas la fin de tout. L’Évangile se termine par cette promesse de Jésus à ses amis : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »
Notre corps est important pour Dieu. Toute la Bible en témoigne et la résurrection de Jésus le prouve. Elle est aussi le gage que Dieu donnera un nouveau corps glorieux à ceux qui ont choisi de mettre toute leur confiance en Jésus. Celui-ci ne mourra plus jamais. Dieu n’a-t-il pas promis un ciel nouveau et une terre nouvelle où la justice habitera désormais ?
Pour aller plus loin
Jean 10.28 ; 19.30 ; Matthieu 28.20



Vous aimerez aussi

« J’arrête quand je veux » ... « Je me permets une petite incartade » ......
Pour Jésus, richesse et pauvreté ne se mesurent pas selon des critères...
« À rester dans ta tour d’ivoire, En broyant du rose ou du noir, Tout...
Roseline Amable a été déléguée du personnel dans sa société de 2010 à...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...