Des invités indésirables…

Extrait Bien être et santé

Sous couvert de rentabilité, l'homme a multiplié et agrandi les terrains cultivables. Conséquence ? La multiplication d’insectes et de champignons qui nécessitent des agents chimiques tels que les insecticides, herbicides et fongicides. Notre santé subit le revers de la médaille.


Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Plus de 900 molécules pesticides sont autorisées en France, souvent sans études toxicologiques et économiques complètes, incluant des risques à long terme.

Rien n’échappe à la pollution

On trouve la pollution de l’air avec les formaldéhydes, benzènes, issues des véhicules diesel ; la pollution de l’eau avec les résidus d’épandage, de pesticides et de médicaments tels que les œstrogènes, nitrates, phosphates ; et la pollution des sols avec le plomb, le cadmium, l'arsenic et le mercure.
Les perturbateurs endocriniens sont des substances étrangères à l’organisme, liées à des polluants issus des pesticides et des plastiques qui interfèrent avec notre système endocrinien et nos hormones ; leur dysfonctionnement peut altérer la croissance, le développement de l’embryon et la fertilité.
320 substances sont sur la sellette, dont...
Auteurs
Sylvaine LAINEL

L'accès au reste de cet article est protégé.

Achetez cet article pour le lire en intégralité ou le télécharger en PDF.

Recevez ce numéro
au format papier

3 €

J'achète ce numéro

Téléchargez ce numéro
au format ePub et PDF

2 €

J'achète ce numéro

Abonnement au magazine Croire et Vivre

Je m'abonne

Vous aimerez aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail nous permet :

  • de vous reconnaitre et ainsi valider automatiquement vos commentaires après 3 validations manuelles consécutives par nos modérateurs,
  • d'utiliser le service gratuit gravatar qui associe une image de profil de votre choix à votre adresse e-mail sur de nombreux sites Internet.

Créez un compte gratuitement et trouvez plus d'information sur fr.gravatar.com

Chargement en cours ...